Publicité

Taxe Covid : le supplément de restaurants qui ne passe pas

La taxe Covid (Capture écran Twitter @talialikeitis)
La taxe Covid (Capture écran Twitter @talialikeitis)

Aux États-Unis, certains clients de restaurants ont eu la surprise de découvrir une “taxe Covid” au bas de leur addition. Face aux critiques, la réaction des restaurateurs incriminés ne s’est pas faite attendre.

“Excusez-moi... Quoi ? Une taxe Covid...?” Talia est outrée. Tout en bas de son addition, une ligne l’interpelle : “Covid 19 Surcharge : 2,19 $”. Elle partage la photo de son ticket sur Twitter et les réactions s’enchainent. La majorité des internautes partagent l’indignation de la cliente. À tel point que le Kiko Japanese Steakhouse & Sushi Lounge, dans le Missouri, a dû demander le calme sur Facebook, certains de ses employés ayant été physiquement pris à partie.

“Merci de comprendre que nous ne faisons pas cela pour profiter de vous !”, a écrit le restaurant. “Nous le faisons pour ajuster au plus juste les frais supplémentaires chaque semaine, plutôt que d’augmenter l’intégralité de nos menus, liés à l’augmentation des prix de nos fournisseurs sur la viande, la volaille, les fruits de mer et l’ensemble des produits alimentaires.”

Augmentations en chaine

Avec les mesures de confinement, les fermetures d’usines et les difficultés liées au transport de marchandises, les prix se sont effectivement envolés. Aux États-Unis, celui de la viande fraîche a bondi de plus de 8% sur le mois d’avril. Alors, il faut compenser. Deux autres restaurants ont fait de même à West Plains, la ville du Kiko Japanese Steakhouse & Sushi Lounge. L’un d’entre eux, face à l’émotion suscitée par l’application d’une surcharge Covid, a fait machine arrière... pour augmenter directement ses tarifs, sans autre explication supplémentaire.

De la Californie au Michigan, partout aux États-Unis - où le soutien de l’État est est très inférieur à ce qui est fait en France, pour ne pas dire inexistant - des restaurants et des entrepreneurs tentent de survivre en faisant le choix d’augmenter leurs prix. Au bout de la chaine, le consommateur paie. Charge aux restaurateurs de faire comprendre la démarche à leurs clients. Chose d’autant plus aisée qu’un lien de confiance existe entre le vendeur et l’acheteur. Autrement dit, lorsque les échanges économiques n’ont pas été déshumanisés.

TOUT SAVOIR SUR LE CORONAVIRUS
>>
Comment attrape-t-on le Covid-19 ?
>>
Pour qui le Covid-19 est-il dangereux ?
>>
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>>
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>>
Pourquoi parle-t-on de "cluster" ?
>>
Comment parler du Covid-19 à ses enfants ?