Publicité

"C’est pas un roman de cu*" : cette interview plus que cash d’Ann Scott (Prix Renaudot) qui refait surface

Europe 1

La saison des prix littéraires bat son plein. Ce mardi 7 novembre, deux auteurs ont remporté de prestigieuses récompenses. Il y a en effet le prix Goncourt qui est attribué à Jean-Baptiste Andrea pour son livre Veiller sur elle. Mais aussi le Renaudot, remporté par Ann Scott. Dans son dixième roman, Les Insolents (Calmann-Lévy), raconte l'histoire d'Alex, de Margot et de Jacques, des inséparables. "Pourtant, Alex, compositrice de musique de films, a décidé de quitter Paris. À quarante-cinq ans, installée au milieu de nulle part, elle va devoir se réinventer. Qu’importe, elle réalise enfin son rêve de vivre ailleurs et seule", lit-on sur la quatrième de couverture. L’autrice de 58 ans, installée en Bretagne, s’était fait connaître en 2000 avec Superstars. Ce livre était alors présenté comme "premier roman pop français crédible". Il y racontait le quotidien de DJ de la fin des années 1990, à Paris, en pleine explosion de la musique électronique. Mais aussi leur quête de notoriété, sur fond de drogues, d’homosexualité et de bisexualité. À l'époque, Ann Scott avait été invitée sur le plateau de Thierry Ardisson pour le présenter. Sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place aux côtés de Laurent Baffie ou encore de Jacques Dutronc, Ann Scott expliquait l'histoire de son premier livre. Un roman autobiographique. "C'est l'histoire d'une fille, qui est hétérosexuelle à la base, confiait-elle. Et qui vient de passer 10 ans (...)

Lire la suite sur Closer

Albert de Monaco blessé : cet accident imbécile qui lui a valu trois points de sutures au visage
Alain Delon : ses mots très durs lancés à Ari Boulogne, son fils illégitime, lors de leur unique rencontre
Disparition d’Emile, 2 ans : une opération d’ampleur autour de ses grands-parents ? Leur maison passée au peigne fin
Charles III : coup de semonce pour le roi, ces slogans inimaginables lancés avant le discours du trône
"Un incident impliquant ma femme et…" : le Mondial de rugby terminé, le coach des All Blacks révèle un secret choquant