Publicité

La belle forme des Français à l'Open d’Australie 2024: sept qualifiés au troisième tour, record depuis 2014

Avec les qualifications d'Océane Dodin, Clara Burel, Ugo Humbert et Arthur Cazaux ce jeudi, la France aura sept représentants au prochain tour de l'Open d'Australie si l'on ajoute Adrian Mannarino, Luca Van Assche et Diane Parry, qui s'étaient imposées mercredi. Le bilan est bon, très bon même, puisque c'est le meilleur total depuis 10 ans et l'année 2014, édition durant laquelle la France avait placé neuf représentants au troisième tour.

Si certains ont déçu comme Caroline Garcia ou dans une moindre mesure Arthur Fils, d'autres ont surpris. Avec deux exploits signés Clara Burel et Arthur Cazaux. La Française s'est offert le scalp de Jessica Pegula, cinquième joueuse mondiale, en deux sets. Arthur Cazaux, de son côté, s'est offert une victoire référence face à la tête de série numéro 8 Holger Rune.

Quelles chances pour voir des Français en deuxième semaine?

Les Français ne partiront pas favoris sur leurs rencontres respectives à venir. Adrian Mannarino défiera le spectaculaire Ben Shelton et devra sortir un match plus que solide pour espérer s'imposer. Luca Van Assche fera face à une montagne puisqu'il affrontera Stefanos Tsitsipas, septième mondial et dernier finale de l'Open d'Australie, qui semble retrouver une bonne forme sur ce début de tournoi. Arthur Cazaux, lui, se retrouvera face au tombeur d'Arthur Fils, Tallon Griekspoor. S'il sort le même match que face à Holger Rune, Cazaux peut croire en ses chances. Dernier représentant masculin, Ugo Humbert sera opposé à Jakub Mensik ou Hubert Hurkacz. Mensik, 142e mondial, est un joueur prometteur, pas simple à manoeuvrer. Hurkacz, de son côté, est bien plus connu. Le Polonais, neuvième mondial, est un gros serveur jamais évident à jouer.

Au moins une représentante en deuxième semaine

Aucune certitude ne règne quant à la présence d'un représentant français dans le tableau masculin en deuxième semaine. En revanche chez les femmes, il est certain de retrouver Clara Burel ou Océane Dodin puisque les deux s'affronteront au troisième tour. Si Clara Burel part légèrement favorite, le match pourrait malgré tout être serré avec deux joueuses qui ne se sont encore jamais affrontées. La dernière chance de qualification française se nomme Diane Parry. L'actuelle 72e mondiale aura fort à faire pour se qualifier puisqu'elle défiera la pépite russe, Mirra Andreeva, 16 ans, tombeuse d'Ons Jabeur, sixième mondiale, au tour précédent. Les deux joueuses se sont affrontées une fois la saison passée, à Roland-Garros et la Russe s'était largement imposée 6-1, 6-2.

Article original publié sur RMC Sport