Publicité

Attaques du 7 octobre: Israël va instaurer une journée nationale pour marquer "la catastrophe"

Le gouvernement israélien a décidé ce dimanche 17 mars de mettre en place une journée nationale du souvenir pour marquer chaque année "la catastrophe" de l'attaque commise le 7 octobre par le Hamas.

Une journée nationale. C'est ce qu'a décidé de mettre en place le gouvernement israélien ce dimanche 17 mars: une journée nationale du souvenir pour marquer chaque année "la catastrophe" des attaques commises le 7 octobre par le Hamas dans le sud du pays, indique un communiqué du bureau du Premier ministre.

"Le gouvernement israélien a voté à l'unanimité pour qu'une journée nationale du souvenir se tienne chaque année pour (marquer) la catastrophe qui a frappé l'État d'Israël le 7 octobre", affirme le communiqué.

Une cérémonie se tiendra "chaque année à 11h pour les soldats tombés dans la guerre et une autre à 13h à la mémoire des civils assassinés" le 7 octobre, précise le communiqué.

Une attaque sans précédent dans le sud d'Israël

Le 7 octobre, des commandos du mouvement islamiste palestinien Hamas infiltrés depuis Gaza ont mené une attaque sans précédent dans le sud d'Israël, durant laquelle au moins 1.160 personnes ont été tuées, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP à partir de sources officielles.

En représailles, Israël a lancé ce même jour une campagne aérienne massive contre la bande de Gaza, suivie 20 jours plus tard d'une offensive terrestre. Cette campagne militaire a fait jusqu'ici plus de 31.600 morts dans la bande de Gaza, majoritairement des civils, selon le dernier bilan du ministère de la Santé du Hamas.

Selon un décompte de l'armée israélienne, 249 soldats ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début de l'opération militaire.

Article original publié sur BFMTV.com