Andrew Tate, «roi des misogynes» et nouvel ennemi de Greta Thunberg, arrêté en Roumanie

© Inquam Photos/Octav Ganea via REUTERS

En milieu de semaine, il a fait parler de lui après avoir publiquement provoqué Greta Thunberg sur Twitter. Jeudi, c’est pour une autre raison que son nom s’est retrouvé en une des médias.

Andrew Tate, cet influenceur, ancien combattant de MMA, qui affiche régulièrement sa haine des femmes et se qualifie lui-même de «roi de la masculinité toxique», a été arrêté en Roumanie. Les autorités ont annoncé avoir placé l'Anglo-Américain en garde à vue alors qu’il est soupçonné de trafic d’êtres humains, de viol et d’être à la tête d’une organisation criminelle. Son frère Tristan a lui aussi été interpellé.

La police a fait savoir qu’ils seront détenus durant 24 heures avec deux autres suspects roumains. «Les quatre hommes semblent avoir lancé une organisation criminelle dans le but de recruter, héberger et exploiter des femmes en les forçant à créer du contenu pornographique diffusé sur des sites spécialisés, disponibles en échange d’argent», a fait savoir le procureur, cité par Reuters. «Ils ont gagné une grosse somme.»

Les autorités ont indiqué avoir trouvé au moins six femmes ayant été possiblement abusées par les suspects. Selon le communiqué complet de la police, repris par le média roumain «Adevarul», les victimes auraient été recrutées après avoir été piégées par les suspects «qui leur ont fait croire qu’elles allaient débuter une relation avec eux, leur laissant imaginer de véritables sentiments d’amour. Elles ont ensuite été conduites et hébergées dans des immeubles du...


Lire la suite sur ParisMatch