"Émouvant", "profond"... Les commentateurs britanniques unanimes sur le discours de Charles III

Le nouveau souverain du Royaume-Uni a convaincu les spécialistes dans sa première allocution télévisée aux Britanniques.

Tout un pays était suspendu au discours du nouveau roi ce vendredi après-midi. Charles III s'est exprimé dans une première allocution télévisée au peuple britannique. Il a notamment rendu hommage à sa mère, la défunte reine Elizabeth II, et a évoqué l'amour et l'affection qu'il portait à sa famille, notamment ses fils et sa femme Camilla.

Outre-Manche, cette allocution semble avoir convaincu les commentateurs spécialistes de la famille royale, qui ne tarissent pas d'éloges envers le nouveau monarque.

Une prise de parole émouvante et touchante

"Le roi Charles a prononcé un discours très personnel, empreint d'une émotion non dissimulée", commente ainsi Sean Coughlan, correspondant royal de la BBC. La plupart des commentateurs décrivent en effet cette allocution comme "émouvante" et "touchante".

"Mais ce qui est peut-être le plus émouvant, c'est qu'il a rendu hommage à deux femmes qui sont au centre de sa vie: sa mère, la reine, et sa 'femme chérie', Camilla", poursuit Sean Coughlan.

Les spécialistes relèvent notamment la voix chargée d'émotion du nouveau roi. "Le sentiment de perte de sa 'chère maman' était manifestement fort", écrit Rhiannon Mills sur SkyNews.

Un discours personnel et profond

Pour les commentateurs, Charles III a dévoilé un "côté personnel" dans son premier discours à la nation. "Il a fait preuve d'une grande douceur", commente ainsi Rhiannon Mills. Elle pointe notamment que le monarque a choisi de se concentrer sur l'hommage à la reine Elizabeth II alors qu'il s'agissait d'un moment pour se mettre en avant.

Les spécialistes de la couronne notent par ailleurs que l'allocution a été enregistrée dans un cadre profondément réfléchi. "Le Roi a enregistré l'allocution dans le Blue Drawing Room du Palais de Buckingham, où sa mère a enregistré certains de ses messages de Noël. Sur son bureau était placé un bouquet de pois de senteur mélangés à du romarin, en souvenir, et un vase était orné de trois corgis", détaille Caroline Davies dans The Guardian.

Une allocution qui donne le ton

Enfin, la prise de parole de Charles III a semblé rassurer les commentateurs quant à l'avenir. "Un autre message clair envoyé est que Charles est là pour le long terme, le trône sera pour lui un engagement à vie, pour tout 'le temps restant que Dieu m'accorde'", écrit à cet égard Sean Coughlan de la BBC.

"C'était un discours important, qui donnait le ton, sans aucune pompe, promettant de servir plutôt que de régner", poursuit le commentateur.

"Il a répondu avec tact mais clairement aux questions que beaucoup se posent à l'approche de ce nouveau règne", abonde dans le même sens Rhiannon Mills. Ces attentes des commentateurs résidaient notamment dans les activités de Charles III, très engagé dans son quotidien de prince.

"Charles a confirmé qu'il devra prendre du recul par rapport à ses intérêts caritatifs considérables maintenant qu'il est roi", note un journaliste du DailyMail, le tabloïd lançant un petit pic au nouveau souverain qui avait pour habitude d'écrire des lettres aux ministres et députés, ce qui prête à controverse car les monarques britanniques sont traditionnellement neutres politiquement.

"C'est un discours qui reflète sa transition d'héritier du trône à roi, il a également reconnu que son rôle doit changer", résume The Guardian.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Les moments forts de la vie d'Elizabeth II