Yann a disparu il y a un an en Égypte: sa famille lance un appel à témoins

Yann Bourdon n'a plus donné de nouvelles à sa famille depuis le 4 août 2021. - Compte Facebook
Yann Bourdon n'a plus donné de nouvelles à sa famille depuis le 4 août 2021. - Compte Facebook

"Nous avons utilisé tous les recours en notre possession, aujourd'hui, nous lançons un appel à témoins, Yann a forcément été vu par quelqu'un", explique à BFMTV.com Wendy, la soeur de Yann Bourdon, qui s'exprime au nom de toute sa famille. Des proches "désemparés".

Depuis un an, cette famille francilienne n'a plus de nouvelles de leur fils. Yann Bourdon, 25 ans en juillet 2020, décide de partir avec son sac à dos sur les chemins de randonnée de l'Europe. Étudiant en Histoire à la Sorbonne, il prend un vol direction Talin, en Estonie. Jusqu'à l'été 2021, il traverse une dizaine de pays.

"Il est parti sans carte SIM active, il voulait profiter de son voyage, rencontrer des nouvelles cultures, une nouvelle façon de vivre, il ne voulait pas être parasité par des messages, des mails ou des notifications", explique sa soeur.

Une dizaine de pays traversés

Yann Bourdon emprunte de nombreux sentiers de randonnée. Il se rend aussi dans certaines villes qu'il souhaite visiter. Il continue d'échanger par mail avec ses proches en se connectant via les points wifi publics. "A chaque fois, c'était des mails de 3-4 pages, se souvient sa famille. Il n'oubliait aucun anniversaire, aucune fête, aucun événement." Parfois, les messages arrivaient avec quelques jours de retard, mais le jeune homme finissait toujours par en envoyer un.

A l'été 2021, Yann se trouve en Turquie. Avec les restrictions de voyage liées à la crise sanitaire, il gagne l'Égypte. Le 25 juillet 2021, il atterrit à Charm-el-Cheikh, "c'était moins cher que d'atterrir au Caire". "Il a visité le Mont Sinaï, il a rencontré des bédouins, a partagé un dîner avec eux, planté sa tente à côté de leur campement, puis il est allé vers Sainte-Catherine", détaille sa soeur Wendy.

La famille de Yann Bourdon suit ce périple à travers les mails qu'il envoie. "On voyageait à travers lui, il partageait de plus en plus de choses avec nous", insiste la jeune femme, balayant la thèse d'une disparition volontaire. Sur sa route vers Le Caire, le jeune étudiant raconte dans un mail du 28 juillet s'être fait prendre en stop par un policier égyptien qui rentre de vacances. La veille au soir, il a dormi, dit-il, dans une auberge de jeunesse. Il attendait avec impatience de visiter "le musée du Caire". Le policier l'avait également invité à passer une soirée avec des amis.

Compte bancaire vidé

Wendy lui répond, le tient au courant de la santé de leur grand-père. Le 4 août 2021, Yann Bourdon envoie un dernier mail depuis Le Caire demandant à sa jeune soeur d'embrasser "tout le monde" et de lui donner des "nouvelles de leur grand-père". La famille de l'étudiant ne s'inquiète pas immédiatement que le jeune homme ne leur envoie plus de mails pendant plusieurs semaines.

"Yann n'oubliait aucun anniversaire, nous nous attendions à en recevoir un à la fin du mois de septembre pour l'anniversaire de notre mère, puis un autre pour mon anniversaire à la mi-novembre."

Ils finissent par signaler sa disparition auprès du Quai d'Orsay le 24 novembre dernier. Puis dans un commissariat. Le signalement est transmis à la sécurité nationale égyptienne. Depuis, la famille de Yann Bourdon a seulement appris en décembre que le compte bancaire de leur fils a été vidé le 7 août 2021 en quatre retraits. "Depuis janvier, c'est silence radio des autorités égyptiennes qui n'ont confirmé qu'en mars dernier que Yann était bien rentré sur leur territoire", souffle Wendy.

Appel à témoins

Est-ce que les autorités égyptiennes ont trouvé des éléments? Est-ce qu'elles font quelque chose? Ont-elles visionné les vidéos de surveillance de la très fréquentée place Tahrir où les retraits ont été effectuées? Ont-ils cherché l'auberge de jeunesse où Yann Bourdon a -t-il séjourné et où il a certainement laissé des affaires? Autant de questions que se pose cette famille depuis un an. Et leur déplacement en Égypte en mai dernier ne leur a apporté aucune réponse.

"Au début, nous ne voulions pas médiatiser la disparition de Yann, pour ne pas gêner l'enquête et ne pas froisser les autorités égyptiennes", explique sa famille. Mais aujourd'hui, ils en appellent à la population.

"Quelque chose de grave s'est passé, souffle Wendy. "Nous lançons cet appel à témoins car si quelqu'un sait quelque chose, cela peut donner des pistes et enfin retrouver Yann."

La famille du jeune homme invite les témoins à se signaler auprès de la police ou sur le compte Facebook "Disparition de Yann Bourdon au Caire, en Égypte".

Contacté, le Quai d'Orsay indique "avoir connaissance de ce dossier". "Les services du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères à Paris et les postes diplomatique et consulaire en Égypte sont en contact avec sa famille ainsi qu’avec les autorités égyptiennes."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles