Publicité

Woki, Bielle-Biarrey... La compo probable du XV de France contre l’Écosse

L’entraîneur de la conquête William Servat avait prévenu hier en conférence de presse: "ne vous attendez pas à trop de changements", au nom du "principe de confiance". Ne pas faire et défaire les équipes comme cela a été le cas les années passées. Peu importe si les Bleus viennent de perdre deux matchs importants de suite, le quart de finale face à l’Afrique du Sud (28-29) et la première levée du Tournoi face à l’Irlande (17-38): on ne met pas le bazar dans le groupe des Bleus, bien en ordre depuis des années.

L’essentiel de ces hommes aura donc le droit à une deuxième (troisième?) chance: treize des quinze partants de vendredi dernier à Marseille devraient être sur la pelouse au coup d’envoi ce samedi (15h15) à Édimbourg. Sur les points chauds, comme la 2e ligne, en l’absence de Taofifenua (blessé) et Willemse (suspendu), Fabien Galthié préfère visiblement relancer Cameron Woki et l’associer à Paul Gabrillagues, qui va devoir endosser le rôle de "droitier" alors qu’il n’en est fondamentalement pas un, plutôt que de lancer le peut-être trop jeune Posolo Tuilagi (19 ans) dans le chaudron d’Édimbourg.

Et puis la faillite en touche (4 ballons perdus contre l'Irlande) plaide en faveur du retour de Woki, le meilleur preneur de balle des Bleus à la dernière Coupe du monde. En première ligne, on aurait pu imaginer que pour compenser le manque de densité en deuxième ligne, Julien Marchand aurait pu être choisi pour débuter au poste de talonneur. Mais Peato Mauvaka devrait bien garder son fauteuil de titulaire. Le style de match qu’on imagine enlevé face à des Écossais très joueurs peut aller dans ce sens. Pour le reste, pas de changement avec Baille, Atonio, Cros, Ollivon et Alldritt.

Bielle-Biarrey titulaire là où il a débuté?

Chez les trois-quarts, on repart avec les mêmes. En difficulté face à l’Irlande, mais pas aidé par son pack, Maxime Lucu garde la confiance des coachs. Au centre, les expérimentés Jonathan Danty et Gaël Fickou, sous les feux des critiques depuis la dernière Coupe du monde, seront à nouveau associés. La question de la concurrence se posait surtout à l’aile gauche, entre Yoram Moefana, très tranchant en club mais à la recherche d’un match référence en bleu, et Louis Bielle-Biarrey, qui avait perdu sa place gagnée à la Coupe du monde.

Le deuxième est finalement pressenti pour débuter. Entré à la 66e minute vendredi dernier à la place de Danty, LBB vivrait là sa 9e sélection (5 essais) dans le stade où il a débuté sous le maillot bleu et a d’ailleurs marqué son premier essai. Priso et Depoortere, qui ont joué avec leur club dimanche soir, ont été ménagés. Par ailleurs, on a appris la blessure à une cheville du Racingman Antoine Gibert. Le demi d’ouverture polyvalent, réserviste à Marseille, s’est donné une entorse mardi matin à l’entraînement. Il doit passer des examens complémentaires mais semble très incertain pour le déplacement en Écosse.

La composition probable du XV de France:

Ramos – Penaud, Fickou, Danty, Bielle-Biarrey – (o) Jalibert, (m) Lucu – Ollivon, Alldritt, Cros – Gabrillagues, Woki – Atonio, Mauvaka, Baille

Article original publié sur RMC Sport