Vladimir Poutine, Canada, Apple : les informations de la nuit

SPUTNIK / via REUTERS

Pour Vladimir Poutine, le monde entre dans sa décennie “la plus dangereuse”. Le monde est confronté à la décennie “probablement la plus dangereuse” depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a averti le président russe jeudi 27 octobre devant le forum de discussion de Valdaï, à Moscou, jugeant que “nous sommes à un moment historique”. Le dirigeant a réitéré ses récentes attaques contre l’Occident et ce qu’il a appelé son “jeu dangereux, sanglant et sale” consistant à nier la souveraineté et l’unicité des pays. Il a par ailleurs démenti se préparer à utiliser des armes nucléaires dans la guerre en Ukraine, “bien qu’il ait lui-même mis en garde à plusieurs reprises que la Russie utiliserait “tous les moyens disponibles” pour se protéger”, relève la BBC.

Le Canada veut adhérer à l’alliance indo-pacifique des États-Unis. Près de cinq mois après le lancement par le président américain Joe Biden du Cadre économique pour l’Indo-Pacifique, le Canada a fait savoir jeudi qu’il rejoindrait cette alliance de 13 pays “considérée comme la pièce maîtresse d’une stratégie américaine pour contrer le poids économique de la Chine dans la région”, peut-on lire sur le site du South China Morning Post. L’annonce a été faite par la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, qui a promis lors d’une conférence de presse conjointe avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken qu’Ottawa jouerait un “rôle plus important” et “approfondirait [son] engagement avec les États-Unis” dans cette zone.

Apple : les ventes d’iPhone déçoivent. Avec 90 milliards de dollars de chiffre d’affaires et un bénéfice net de 20,7 milliards – de juillet à septembre –, la marque à la pomme a dévoilé jeudi des résultats “dépassant les attentes de Wall Street”, rapporte CNBC. Cependant, la compagnie a déçu en matière de revenus dans les principales catégories de produits, y compris pour les ventes d’iPhone. Tim Cook, le patron de la société, a estimé “que les performances d’Apple dans les ventes de téléphones étaient solides malgré les signes indiquant que d’autres fabricants de smartphones sont aux prises avec une récente baisse de la demande”, note la chaîne.

[...] Lire la suite sur Courrier international