Virus de l'herpès, accès aux soins en prison et rapport du climat autrichien : l'actu des sciences en ultrabrèves

DR BARBARA VESELKA

Au sommaire des ultrabrèves du 29 juillet 2022 : une étude établie l'âge du virus de l'herpès facial à 5000 ans, un rapport pointe les failles de l'accès aux soins pour les prisonniers et l'Autriche prépare son propre rapport sur le climat.

L’actualité scientifique du 29 juillet 2022, c’est :

En santé :

  • Une étude de l'Université de Cambridge affirme que les souches du virus moderne remontent toutes à la fin du Néolithique.

  • L'humain vit probablement avec l'herpès depuis bien plus longtemps mais il a fallu attendre une époque relativement récente pour qu'il prenne sa forme actuelle.

  • Le développement de l'herpès facial au Néolithique a peut-être coïncidé avec une nouvelle pratique culturelle : le baiser romantique et sexuel.

En santé :

  • Le rapport de l’Observatoire International des Prisons pointe les nombreuses failles de la prise en charge sanitaire des 70.000 personnes aujourd’hui détenues en France.

  • Issu d’une longue enquête de plusieurs mois, ce rapport s’appuie sur plusieurs sources distinctes dont des témoignages de détenus.

  • Le rapport identifie de nombreux freins dont des manques de moyens humains et un manque d’équipements.

En nature

  • 120 scientifiques se sont réunis le 7 juillet 2022 à Innsbruck, en Autriche, pour produire le 2e rapport d'évaluation sur le changement climatique du pays.

  • Une partie importante du rapport se focalisera sur les options d'adaptation du pays au changement climatique ainsi que sur les mesures envisageables pour réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre.

  • Un premier rapport avait déjà été rédigé en 2014.

En animaux

  • La dernière enquête menée cette année dans la république himalayenne a dénombré 355 spécimens, contre 121 environ en 2009.

  • Le Népal et 12 autres pays ont signé un engagement en 2010 visant à doubler la population d'ici 2022 mais le Népal est le seul pays à avoir atteint et même dépassé cet objectif.

  • Les défenseurs de la nature ont recensé la population à l'aide de milliers de caméras sensibles au mouvement, installées au sud du pays.

En nature :

  • Une récente étude menée par le CHU de la Martinique indique que l'exposition continue à l'hydrogène sulfuré dégagé par les algues sargasses en putréfaction déclencherait plus tôt des [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles