La plus vieille "baignoire" d’accouchement, météorites sur Mars et malnutrition : l'actu des sciences en ultrabrèves

ALI IHSAN OZTURK/ANADOLU AGENCY/VIA AFP

Au sommaire des ultrabrèves du 20 septembre 2022 : la découverte de la plus ancienne "baignoire d'accouchement" dans la cité médiévale d’Ani en Turquie, l’identification de cratères d’impact sur Mars grâce au sismomètre de la mission InSight ou encore une étude montrant que la qualité de l’alimentation mondiale a stagné ces trente dernières années.

En archéologie : .

  • La cité médiévale d’Ani (Turquie) fut au 11ème siècle un centre urbain important, mais elle connut un déclin inexorable à la suite de plusieurs invasions (mongoles, kurdes, ottomanes) au fil des années, pour ne plus être qu’une ville fantôme en 1700, livrée aux éléments.

  • Des fouilles archéologiques dans cette cité ont permis de mettre au jour une cuve interprétée comme la plus ancienne baignoire d’accouchement connue, sur la base de témoignages écrits datant du 12ème siècle.

  • Cette découverte permet d’attester de la présence de baignoires d’accouchement dès le Moyen Âge au Proche-Orient, alors que leur plus ancienne mention jusqu’à maintenant les dater en 1803, en France.

En espace : .

  • InSight est une mission sur Mars qui a atterri sur la planète rouge en novembre 2018 ayant pour but de mieux connaître sa structure interne et qui est pilotée par l’agence spatiale américaine.

  • En 2021, le sismomètre embarqué de la mission, essentiellement conçu par l’Institut de physique du globe de Paris, a pu enregistrer des signaux issus de chutes de météorites.

  • Non seulement le sismomètre a pu détecter ces signaux, mais en plus il a permis de localiser avec précision les cratères d’impact.

En nutrition : .

  • Une nouvelle étude parue dans Nature food traite de l’évolution des habitudes alimentaires entre 1998 et 2018 de 185 pays, ce qui en fait la plus large étude jamais réalisée sur le sujet.

  • Elle montre que si les choix alimentaires se sont diversifiés dans de nombreux pays, la qualité de l’alimentation a stagné ces trente dernières années en raison de l’accroissement de la consommation de sodas et de viandes rouges par exemple.

  • Cette étude pourrait servir de base à l’élaboration de nouvelles politiques qui favoriseraient la consommation d’aliments plus sains, sachant que 26% des maladies évitables dans le monde sont dues à une mauvaise alimentation.

En exploration :

  • Le congrès international d'astronautique (IAC) a commencé aujourd’hui à Paris et durera[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi