Publicité

Victime d'une chute sur les Strade Bianche, Julian Alaphilippe sera bien sur Tirreno Adriatico

L'ancien vainqueur des Strade Bianche, Julian Alaphilippe, et le néo-pro Paul Magnier ont été impliqués dans des accidents distincts lors de l'édition de samedi de la course italienne et, par conséquent, ont dû abandonner l'événement.

Le double champion du monde a subi plusieurs dermabrasions, communique ce soir son équipe. Mais après avoir été évalué par le personnel médical de Soudal Quick-Step, il a été autorisé à commencer Tirreno-Adriatico de la semaine prochaine, une course où il a remporté trois étapes.

Alaphilippe, vainqueur des Strade Bianche en 2019, a chuté à 85 kilomètres de l'arrivée et s'est relevé "avec plusieurs écorchures", a expliqué la formation Soudal Quick-Step dans un communiqué. "Mais, poursuit le communiqué, l'encadrement médical de l'équipe l'a ausculté et a donné son feu vert pour qu'il participe à Tirreno-Adriatico", course à étapes italienne où Alaphilippe a déjà signé trois victoires d'étape.

Une mauvaise passe

Le week-end dernier, Alaphilippe avait déjà dû abandonner après une lourde chute dans le final du Circuit Het Nieuwsblad. Le coureur français a été récemment critiqué avec virulence par son patron, Patrick Lefevere, qui lui a reproché son mode de vie ("Trop de fêtes, trop d'alcool") et l'influence trop importante selon lui de sa compagne, Marion Rousse.

Depuis sa lourde chute lors de l'édition 2022 de Liège-Bastogne-Liège, Alaphilippe, 31 ans, n'a signé que trois victoires. Son coéquipier français Paul Magnier a également chuté et abandonné durant cette édition 2024 des Strade Bianche survolée par le Slovène Tadej Pogacar. "Il a été transporté à l'hôpital pour des examens approfondis, mais heureusement aucune blessure sérieuse n'a été relevée", a indiqué Soudal Quick-Step sans donner plus de détails.

Article original publié sur RMC Sport