Publicité

Strade Bianche: Alaphilippe abandonne sur chute, la série noire se poursuit

Il ne va pas redonner le sourire à Patrick Lefevere. Victime d’une chute à 92 kilomètres de l’arrivée, Julian Alaphilippe a été contraint à l’abandon ce samedi sur les Strade Bianche, l’une des plus belles courses du calendrier.

>> Suivez les Strade Bianche en direct

Vainqueur sur les chemins blancs de Toscane en 2019, le Français de 31 ans ne faisait pas partie des principaux favoris cette année, la faute à un début de saison galère. Il y a une semaine, en Belgique, il avait déjà connu un Het Nieuwsblad chaotique avec une série de chutes et d’ennuis mécaniques, avant de boucler Kuurne-Brussel-Kuurne à une anonyme 111e place.

Un début de saison chaotique

Surtout, le double champion du monde (2020 et 2021) s’est retrouvé en début d’année au cœur d’une tempête après les violentes critiques de son patron chez Soudal-Quick Step, Patrick Lefevere. Dans une interview au magazine belge Humo, ce dernier a notamment estimé qu'il y avait dans le mode de vie de son coureur "trop de fêtes et trop d'alcool". Il a aussi estimé qu’il était "sous la coupe de Marion" Rousse, sa compagne.

Si Alaphilippe n'a pas souhaité nourrir davantage la polémique, Marion Rousse a riposté sur ses réseaux sociaux. "Quels que soient les sentiments de Monsieur Lefevere à mon égard, il est inadmissible de s'attaquer comme il le fait à notre vie privée", a notamment rétorqué l'ex-coureuse, désormais directrice du Tour de France féminin et consultante sur France Télévisions.

"Cette interview à Humo a duré trois heures et le passage au sujet de Julian à peine trois minutes. Mon néerlandais n’est probablement pas toujours compris, mais peut-être que j’ai commis une erreur en évoquant ce sujet-là, car je faisais référence à des événements de novembre 2022 et que nous sommes désormais en 2024", a fini par reconnaître Lefevere, fin février.

Article original publié sur RMC Sport