Publicité

VI nations: comme Ramos face à Kolbe, l'Anglais George Ford se fait piéger sur sa transformation par des Gallois malins

George Ford a fait une Thomas Ramos. Lors de la victoire de l'Angleterre face à de valeureux gallois ce samedi à Twickenham (16-14), l'ouvreur anglais avait l'opportunité de transformer le premier essai du XV de la Rose et permettre aux Anglais de revenir à hauteur de leurs adversaires à 13 contre 15. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu pour le joueur des Sharks.

Légèrement excentré à droite, Ford a fait un mouvement de pied dans sa routine, mais n'a pas vu les Gallois monter rapidement pour empêcher le buteur de marquer. Une action qui rappelle forcément le contre de Cheslin Kolbe face à Thomas Ramos lors du quart de finale de la Coupe du monde en octobre dernier.

Les Anglais passent par la petite porte

Le XV de la Rose a été mené quasiment du début à la fin du match avant de passer devant grâce à une pénalité de George Ford (72e), son ouvreur en manque de réussite jusqu'alors. Les Gallois pourront nourrir des regrets, comme la semaine dernière après la courte défaite 27-26 à Cardiff face à l'Ecosse, où ils avaient réussi à relever la tête malgré une entame catastrophique. Les locaux ont fait preuve de maladresse en attaque et d'indiscipline en défense, une faillite qui s'est concrétisée par une double infériorité en première période.

Malgré les deux transformations manquées de Ford, les Anglais ont sauvé les meubles pour leur première à Twickenham. Le XV du poireau a accroché le bonus défensif, une maigre consolation avant d'aller défier l'Irlande, épouvantail du Tournoi, dans deux semaines. L'Angleterre se déplacera de son côté à Edimbourg pour défier l'Ecosse, battue de peu samedi par la France (16-20), afin de poursuivre son rêve de titre, quatre ans après le dernier.

Article original publié sur RMC Sport