Variole du singe, station spatiale chinoise et Covid-19 : l'actu des sciences en ultrabrèves

AFP - FABRICE COFFRINI

Au sommaire des ultrabrèves du 25 juillet 2022 : l'OMS déclenche son plus haut niveau d'alerte pour l'épidémie de variole du singe, le deuxième module de la station spatiale chinoise a été lancé et le Covid-19 utilise le gras et le sucre de son hôte pour l'infecter et survivre.

L’actualité scientifique du 25 juillet 2022, c’est :

En santé :

  • Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, patron de l'Organisation mondiale de la santé, a décidé de déclencher le plus haut niveau d'alerte.

  • L’épidémie, qui touche d'abord des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, nécessite une réponse coordonnée internationale pour protéger les groupes les plus à risque.

  • Depuis début mai, quand elle a été détectée en dehors des pays africains où elle est endémique, la maladie a frappé plus de 16836 personnes dans 74 pays.

En espace :

  • La Chine a lancé le 24 juillet 2022 dans l'espace le deuxième des trois modules de sa station spatiale en cours de construction.

  • L'engin nommé Wentian, d'environ 20 tonnes, a été propulsé par une fusée Longue Marche 5B depuis le centre de lancement de Wenchang.

  • Long de près de 18 mètres et d'un diamètre de 4,2 mètres, ce module-laboratoire viendra s'amarrer au premier module de la station qui est déjà en orbite depuis avril 2021.

En santé :

  • Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont mis en évidence que la souche originelle du coronavirus avait la capacité de s’accrocher à l’acide sialique.

  • Ce sucre joue un rôle central dans la communication entre les cellules, mais il peut aussi faciliter l’infection par certains pathogènes.

  • Et une accumulation de gras est stimulée directement par quatre protéines du virus, sans lesquelles il ne parvient pas à créer ces réserves ni à se répliquer.

En nature :

  • Les deux incendies qui ont ravagé 20800 hectares de forêts de pins pendant 12 jours en Gironde sont désormais "fixés".

  • La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, a annoncé que même si les feux étaient fixés, l'extinction complète pourrait prendre plusieurs semaines en fonction de la météo.

  • Un incendie est "fixé" quand les pompiers pensent qu'il ne progressera plus. Il est ensuite "maîtrisé", puis "éteint" et doit ensuite être "surveillé".

En animaux : .

  • L'escargot géant d'Afrique, pouvant mesurer jusqu'à 20 centimètres de lon[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles