Publicité

États-Unis : Sam Bankman-Fried, roi déchu des cryptomonnaies, condamné à 25 ans de prison

L'ancienne star du monde des cryptomonnaies, Sam Bankman-Fried, a été condamné jeudi à 25 ans de prison pour avoir détourné 8 milliards de dollars issus des fonds des clients de la plateforme FTX. L'homme de 32 ans a l'intention de faire appel.

La sentence est tombée. Sam Bankman-Fried, superstar déchue des cryptomonnaies, a été condamné jeudi 28 mars à 25 ans de prison pour l'une des pires fraudes financières de l'histoire récente, après que le juge a considéré notamment qu'il avait commis plusieurs parjures à la barre.

Sam Bankman-Fried avait déjà été reconnu coupable par un jury en novembre des sept chefs d'accusation retenus contre lui lors d'un procès à l'issue duquel le procureur de New York, Damian Williams, avait réclamé entre quarante et cinquante ans de réclusion.

Lors de l'audience devant un tribunal de New York jeudi, le juge fédéral Lewis Kaplan n'a pas mâché ses mots, relevant que le jeune homme n'avait "jamais eu un mot de remords pour avoir commis un crime terrible". Il a affirmé, exemples à l'appui, que "SBF" – son surnom – avait commis au moins trois parjures lorsqu'il avait témoigné pendant son procès, ainsi qu'une subornation de témoin.

"SBF" a utilisé, sans leur accord, les avoirs des clients de sa plateforme d'échanges de devises numériques FTX pour effectuer des transactions à risque par le biais de sa société sœur Alameda, pour acheter des biens immobiliers ou pour faire des donations politiques.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
L'ancien roi des cryptomonnaies Sam Bankman-Fried reconnu coupable de fraude
Cryptomonnaies : au procès de Sam Bankman-Fried, "mensonges" contre "bonne foi"
Sam Bankman-Fried, le roi déchu des cryptomonnaies, en mauvaise posture avant son procès