En Ukraine, l'organisation de l'Eurovision au Royaume-Uni déçoit

EUROVISION - C’est désormais officiel: malgré la grande victoire du groupe Kalush Ochestra à l’Eurovision le 14 mai dernier, l’Ukraine n’accueillera pas la prochaine édition du concours. La guerre qui touche le pays a contraint l’Ukraine à se mettre d’accord avec le Royaume-Uni, arrivé en deuxième position, pour lui céder l’organisation. De quoi décevoir le peuple ukrainien, qui voulait voir l’Eurovision se tenir dans le pays, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. 

“J’aimerais que l’Eurovision se déroule dans notre Ukraine pacifique”, a déclaré à l’AFP Yulia Stepova, une femme au foyer de 36 ans. “Nous avons mérité la victoire à l’Eurovision et nous voulons une autre victoire”, a-t-elle ajouté. “Je pense que c’est inapproprié, car nous avons des gens forts, une nation forte”, a rapporté Daryna, une directrice de publicité de 23 ans.

Pour certains, les Occidentaux avait leur part de travail à effectuer. “Je considère que nos partenaires occidentaux auraient dû assurer la sécurité de cet événement pacifique et sa tenue dans notre capitale”, a estimé Tatiana, 19 ans.

Cette décision est néanmoins comprise pour Matviy, un étudiant de 20 ans. “Je pense qu’avant que la guerre ne se termine, ou du moins sa phase active, nous ne pouvons pas être sûrs à 100% que les missiles russes ne frapperont pas nos villes”, reconnaît-il. “Nous serons sous la menace d’une attaque de missiles même après la fin de la guerre. Dans cette situation, le transfert [du lieu du concours Eurovision] est la bonne solution”, poursuit-il.

Kalush Orchestra reconnaissant envers le Royaume-Uni

Ce scénario était pressenti depuis des semaines. Kalush Orchestra a dans un premier temps été opposé à l’idée d’une édition organisée en dehors de l’Ukraine. Le 20 juin dernier, le collectif était à Paris dans le cadre d’une tournée européenne. Le chanteur Oleh Psiuk avait exprimé son opposition à cette option.

“Les pouvoirs publics [ukrainiens] l’ont dit, nous considérons que nous sommes capables d’organiser en 2023 ce concours”, avait-il expliqué à BFMTV. “Nous demandons aux autorités de l’Eurovision de revoir cette décision, car c’est important pour nous, c’est important aussi pour notre groupe”, avait-il continué.

Après l’annonce de l’accord avec le gouvernement britannique, le chanteur, reconnaissable avec son bob rose, s’est exprimé auprès de l’agence de presse britannique PA. “Bien sûr, nous sommes très tristes que le concours Eurovision de la chanson ne se tienne pas en Ukraine l’année prochaine”, a-t-il confié. “Mais nous sommes reconnaissants au Royaume-Uni pour sa solidarité et pour avoir accepté d’organiser l’événement en soutien à notre pays. Nous espérons que l’Eurovision 2023 aura une saveur ukrainienne et qu’elle célébrera notre belle et unique culture”, a-t-il ajouté.

À voir également sur Le HuffPost : Kalush Orchestra revend son trophée de l’Eurovision pour aider l’armée ukrainienne

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles