Publicité

Ukraine: Donald Trump appelle son parti au Congrès à s'opposer à de nouveaux financements

Le Sénat américain a trouvé ce dimanche 4 février un accord entre démocrates et républicains pour débloquer de nouveaux financements pour l'Ukraine. Ce à quoi Donald Trump a appelé ce lundi les républicains au Congrès à s'opposer.

Cet accord prévoit une enveloppe de 60 milliards de dollars pour Kiev et une réforme du système migratoire américain.

"Seul un idiot, ou un démocrate de la gauche radicale, voterait pour cet horrible projet de loi", a-t-il estimé sur son réseau, Truth Social.

Le Sénat américain a dévoilé dimanche soir un texte, fruit de longs mois de tractations, qui prévoit à la fois une aide à l'Ukraine, 14 milliards de dollars pour Israël et une réforme du système migratoire américain.

Un texte qui doit être adopté par le Sénat et le Congrès

"Nous avons besoin d'un projet de loi distinct sur la question migratoire, il ne doit pas être lié à l'aide à un pays étranger de quelque manière que ce soit", a tranché l'ancien président, candidat à la présidentielle de novembre.

Pour être adoptée, cette enveloppe doit être approuvée au Sénat, puis à la Chambre des représentants. C'est là que les choses se compliquent.

Son président, le "speaker" Mike Johnson, un fidèle de Donald Trump, a déclaré dimanche qu'en l'état, tout vote dans sa chambre sur de nouveaux financements pour l'aide à l'Ukraine ainsi que pour le renforcement de la frontière avec le Mexique était "mort-né". Sans son soutien, le texte ne peut, pour l'heure, aller nulle part.

Article original publié sur BFMTV.com