Publicité

UFC: disqualifié pour avoir mordu son adversaire, Igor Severino explique son geste fou

Présent sur la carte préliminaire de la soirée du samedi 23 mars à l’UFC (Rivas vs Namajunas), Igor Severino semblait bien parti pour enchaîner une neuvième victoire en carrière face à son compatriote André Lima chez les -57kg (poids mouches). Devant au tableau des scores, le Brésilien a finalement été disqualifié pour avoir mordu son rival pendant la deuxième reprise du combat. Viré de l’UFC après son geste totalement dingue, Igor Severino a tenté de s’expliquer ce jeudi auprès du média MMA Junkie. Celui qui fêtera bientôt ses 21 ans plaide la folie passagère.

"Un jour je suis en train de combattre dans la meilleure ligue du monde, je fais de mon rêve une réalité. Et l’instant d’après je suis banni de cette ligue", a ainsi raconté le Brésilien après sa disqualification. "Je me souviens de tout ce qui s’est passé jusqu’à que je sois frappé par quelque chose de très dur. J’ai regardé la vidéo et je pense que c’était un coup de coude. A partir de là, j’étais en autopilote et je ne me souviens de rien."

>> Le meilleur de l’UFC, c’est en exclusivité sur RMC Sport

Severino présente ses excuses auprès de l’UFC

Pour ses débuts à l’UFC après être passé par les Dana White's Contender Series (DWCS), Igor Severino voulait marquer les esprits et justement envoyer un gros message à Dana White, le patron de la puissante organisation. A la place, le Brésilien a perdu son contrat. Histoire d’arrondir les angles et peut-être bénéficier d’une nouvelle chance dans le futur, le combattant de 20 ans a demandé pardon pour sa vilaine morsure.

"Je présente mes excuses auprès de Lima, de Dana White, de la commission athlétique du Nevada, de Sean Shelby, qui m'a parlé après le combat, de Mick Maynard - auprès de tout le monde dans l'organisation - et auprès des fans. Je suis désolé pour tous ceux qui regardaient ça à la télé. Ils ne méritaient pas de voir ça", a encore indiqué Igor Severino pour MMA Junkie. "Vous pouvez parler avec n'importe lequel de mes adversaires ou des personnes qui ont organisé un de mes combats, j’ai toujours combattu avec respect."

Des menaces de mort contre lui et ses proches

Passé du rêve au cauchemar en un très court instant dans l’octogone, Igor Severino semble également vivre un enfer depuis quelques jours. Le Brésilien a ainsi dénoncé les menaces en tous genres et y compris les menaces de mort dont il a fait l’objet. S’il reconnaît mériter une sanction pour son geste sur André Lima, le jeune combattant ne comprend pas ce déferlement de haine. Des insultes et menaces contre lui et également contre ses proches.

"Certains s’en sont pris aux gens que j’aime, on leur a manqué de respect. Il y a eu des menaces de mort. Ma mère n’a rien à voir avec ça. Ma famille n’a rien à voir avec ça. Les gens agissent comme si j’avais tué quelqu’un, comme si j’étais un criminel", a ensuite regretté Igor Severino. "Ce que j’ai fait était mal mais c’était loin d’être un crime. Ils me traitent comme si j’étais la pire personne au monde."

Et l’éphémère combattant de l’UFC de préciser: "J’ai dû calmer ma mère et lui dire que tout allait être ok. Sauf que je ne sais pas si tout va être ok. Je ne sais même pas si j’ai encore une carrière après ça..."

Article original publié sur RMC Sport