Publicité

UFC: André Lima s’est fait tatouer la trace de la morsure qui l’a fait gagner

André Lima conservera une trace indélébile de son premier combat à l’UFC. Littéralement. Le combattant s’est fait tatouer la trace de la morsure infligée à l’arrière de son bras par son compatriote Igor Severino, samedi chez les moins de 57kg (poids mouche) lors de l’UFC Fight Night à Las Vegas.

"C'était tellement fou que j'ai dû rendre ça permanent"

Au deuxième round, alors que les deux hommes étaient au corps à corps, Severino a longuement et violemment mordu son adversaire, lui laissant une marque très profonde dans la peau malgré son protège-dents. Un geste strictement interdit dans le MMA qui lui a valu d’être disqualifié et d’offrir la première victoire à Lima en UFC. Quelques heures après son combat, Lima a marqué à l’encre indélébile les traces des dents, entourées de l’inscription: "J'ai eu le pu... bonus de morsure".

Il fait référence à la prime spéciale accordée par Dana White, grand patron de l’UFC, à l’issue de cet épilogue inattendu: "Le bonus morsure" avec un chèque de 50.000 dollars (46.200 euros) à la clé. "J’allais lui donner 25.000 dollars (23.000 euros), maintenant je vais lui donner 50.000 dollars", a écrit Dana White sur Instagram en s’exclamant devant son tatouage. "C’est génial!".

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder l'UFC

"C'était tellement fou que j'ai dû rendre ça permanent", a expliqué André Lima. "Un début inoubliable! Merci boss Dana White. Prêt pour bien d’autres." Si le Brésilien se tourne vers l’avenir, celui d’Igor Severino à l’UFC est déjà bouché. Le combattant brésilien de 20 ans, qui disputait son premier combat dans la catégorie reine du MMA, en a été viré après ce geste insensé. "C'étaient deux combattants invaincus prometteurs", a déclaré Dana White par SMS au journaliste Kevin Iole. "Si vous êtes frustré et que vous voulez vous retirer du combat, il existe de nombreuses façons de le faire, mais la pire chose que vous puissiez faire est de mordre votre adversaire. Maintenant, tu es éliminé et tu perds la plus grande opportunité de ta vie. Sans parler qu’il va avoir de vrais problèmes avec le NSAC (la commission des athlètes du Nevada, NDLR)."

Article original publié sur RMC Sport