Publicité

Le TPE, ce traitement d'urgence pour éviter une contamination lorsqu'on est exposé au VIH

Ce week-end, du 22 au 24 mars, débute le Sidaction 2024. Un événement phare pour sensibiliser au sujet du Sida et le VIH et collecter des fonds pour lutter contre ce virus. À cette occasion, la rédaction Ça m’intéresse vous en apprend davantage sur le traitement post-exposition, après un risque de transmission du VIH.

Le traitement post exposition (TPE), appelé également Prophylaxie Post-Exposition (PPE - PEP en anglais) est un médicament donné en urgence après un risque de transmission du VIH. Ce traitement, prescrit par les urgences, empêche la propagation du virus dans l’organisme. Il se compose de plusieurs médicaments antirétroviraux contre le virus.

Si vous êtes exposé au VIH, il faut immédiatement se rendre aux services d’accueil et d’urgence de l’hôpital pour demander le TPE. Ce traitement d’urgence, délivré par les médecins, doit être pris pendant 28 jours et le plus tôt possible pour plus d’efficacité : moins de 4 heures après l’exposition au virus et jusqu’à jusqu’à 48 heures maximum. Les mineures peuvent en bénéficier sans autorisation parentale et les personnes sans couverture sociale peuvent également y avoir accès. Le TPE est remboursé à 100% par l’Assurance Maladie et les consultations médicales à hauteur de 65-75%.

Suite à la première consultation avec le médecin dans laquelle vous effectuez un dépistage VIH, les urgences délivrent le traitement pour une durée de 3 à 5 jours et organisent une seconde visite médicale pour refaire un point sur la situation. La plupart (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Huile essentielle : 3 solutions express contre le stress à tester absolument !
Sommeil : la méthode scandinave, pour mieux dormir en couple !
Si vous voyez des visages de diable partout, c'est que vous souffrez d'une maladie rare
VIH : est-il possible d'allaiter sans transmettre le virus ?
Sidaction : combien de patients sont aujourd'hui en rémission du VIH ?