Tony Sirico, alias Paulie Gualtieri dans "Les Soprano", est mort

L'un des mafieux emblématiques de la célèbre série avait 79 ans.

DÉCÈS - Tony Sirico, qui incarnait le mafieux emblématique Paulie Gualtieri dans la série Les Soprano, est décédé à l’âge de 79 ans en Floride vendredi 8 juillet, a annoncé son manager de longue date, Bob McGowan. “C’est avec une grande tristesse, mais avec une fierté incroyable, amour et beaucoup de bons souvenirs, que la famille de Gennaro Anthony ‘Tony’ Sirico souhaite vous informer de son décès survenu le matin du 8 juillet 2022”, a déclaré sa famille dans un communiqué sur Facebook.

“Il était si dur, mais si doux”, a-t-il déclaré en hommage. “Tony était un ancien combattant de l’armée qui aidait n’importe qui et donnait toujours à des œuvres caritatives”, a-t-il ajouté, comme le rapportent plusieurs médias américains dont NBCNews. “Il ne se souvenait plus des choses au fil des années, sa santé était défaillante”, a précisé Bob McGowan.

Michael Imperioli, qui joue le personnage de Christopher Moltisanti dans Les Soprano, a décrit son ancien partenaire dans un post Instagram comme “irremplaçable”. “Tony ne ressemblait à personne d’autre: il était aussi dur, aussi loyal et aussi grand que quiconque que j’aie jamais connu”, a-t-il écrit. “J’étais à ses côtés à travers tant de choses: à travers les bons et les mauvais moments. Mais surtout les bons.”

Son personnage Paulie Gualtieri a livré plusieurs des répliques les plus mémorables de la série, affichant à la fois un humour ludique et une loyauté vicieuse envers le patron Tony Soprano.

Né en 1942 dans le quartier de Brooklyn, à New York, Tony Sirico, qui fit vraiment partie du milieu mafieux dans les années 1970 et fut arrêté près d’une trentaine de fois, n’avait vu sa carrière décoller qu’en 1999, avec son rôle de Paulie Gualtieri dans la série Les Soprano.

Son personnage, marqué par des cheveux gris striés, la sagesse tordue de la rue et l’inévitable détérioration de la force physique, a contribué à la renommée de la série mafieuse, portée par James Gandolfini, décédé en 2013.

Il avait joué plusieurs petits rôles en tant que voyou à partir de la fin des années 1970, apparaissant dans des séries comme “Kojak” et “Miami Vice”, et des films sur le thème de la mafia, notamment “Les Affranchis” et “Mickey Blue Eyes”. En fin de carrière, Tony Sirico avait notamment joué dans les films de Woody Allen Café Society (2016) et Wonder Wheel (2017).

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Lady Gaga revient sur sa performance dans "Les Sopranos" : "Je sais ce qui n'allait pas"

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles