Theranos : 11 ans de prison pour Elizabeth Holmes, ex star de la Silicon Valley

© REUTERS

L'ancienne star de la Silicon Valley Elizabeth Holmes a été condamnée vendredi à un peu plus de 11 ans de prison pour fraude dans la gestion de sa startup Theranos, qui promettait une révolution des diagnostics de santé.

L'accusée, enceinte et mère d'un petit garçon, a jusqu'au 27 avril pour débuter sa peine, a précisé le juge Edward Davila.

Après quatre mois d'un médiatique procès au tribunal de San Jose, en Californie, elle avait été reconnue coupable en janvier d'avoir menti aux investisseurs sur les avancées réelles de son entreprise.

Je suis dévastée par mes échecs

Elisabeth Holmes

"Je prends, devant vous, mes responsabilités pour Theranos", a-t-elle déclaré à l'audience vendredi, en sanglotant, juste avant le prononcé de la sentence.

"Je suis dévastée par mes échecs", a-t-elle ajouté. "Il ne s'est pas passé un jour ces dernières années sans que je ne sois profondément touchée par ce que les gens ont traversé à cause de mes erreurs."

La défense avait plaidé pour une peine maximale d'un an et demi

A l'énoncé du verdict, le partenaire et les parents de l'ancienne dirigeante, 38 ans aujourd'hui, sont venus l'étreindre.

Le parquet avait requis quinze ans de prison et voulait qu'elle restitue 800 millions de dollars à ses victimes. La défense avait plaidé pour une peine maximale d'un an et demi.

Son avocat a indiqué vendredi qu'elle ferait appel.

Manipulations et de mensonges

"La tragédie dans cette affaire est que Mme Holmes est brillante" et qu'elle est p...


Lire la suite sur ParisMatch