Théâtre, danse, expos.... Le meilleur de 2022

© Vincent Capman / Paris Match

Le choix de Benjamin Locoge

«Le Ciel de Nantes» au Théâtre de la Criée
Christophe Honoré n’est jamais aussi bon que lorsqu’il s’intéresse à l’histoire de sa propre famille. Ce « Ciel de Nantes» est un hommage à sa jeunesse complexe, aux gens « d’un autre temps » qui n’ont pas eu les mots pour se dire qu’ils s’aimaient. Son plus beau spectacle.

Les choix de Philippe Noisette

En prince Siegfried du «Lac des cygnes », Guillaume Diop aura illuminé cette fin d’année à l’Opéra de Paris. Sacré pari pour ce jeune danseur de 22 ans, entré dans la cour des (futurs) grands avec grâce. Visage de la diversité, il aura presque fait oublier les tracas de l’Opéra, entre le départ d’Aurélie Dupont et la volte-face de François Alu. Diop écrit son destin d’étoile.

Paloma, la gagnante de Drag Race France prouve qu’elle est surtout une vraie artiste.

Marion Barbeau passe de la scène à l’écran, de l’Opéra de Paris à «En Corps», succès de Cédric Klapisch.

Marlene Monteiro Freitas aura électrisé le Festival d’automne avec sa danse libre.

Caroline Guilea Nguyen nommée à la tête du Théâtre National de Strasbourg, l’échappée belle

Les choix d'Anaël Pigeat

Eva Aeppli fantastique
Au printemps dernier, avec « Le musée sentimental », le Centre Pompidou-Metz donnait à redécouvrir l’œuvre de cette artiste méconnue, née en Suisse en 1925 et installée avec son mari, Jean Tinguely, dans le Montparnasse des années 1950. Elle y avait fréquenté Constantin Brancusi, Daniel Spoerri et JeanPierre Raynau...


Lire la suite sur ParisMatch