Publicité

Tempête Domingos : vigilance orange « vents », « vagues-submersion » et « crues » dans 13 départements

La tempête Domingos arrive en France ce samedi 4 novembre 2023.
Météo France La tempête Domingos arrive en France ce samedi 4 novembre 2023.

MÉTÉO - Seulement deux jours après le passage de Ciaran qui a coûté la vie à au moins deux personnes, Météo France met de nouveau en alerte à l’approche de la tempête Domingos. L’institut météo va placer 13 nouveaux départements en vigilance orange ce samedi 4 novembre face aux « violentes rafales de vent » attendues sur la façade atlantique. Domingos se situe actuellement au sud de l’Irlande et progresse vers le sud de l’Angleterre.

La tempête Domingos arrive samedi en France : après Ciaran, voici ce que l’on sait de cette dépression

La Vendée, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Charente-Maritime, la Charente et la Gironde passeront en vigilance orange « vents » à partir de 18 heures. La Charente-Maritime, la Gironde, mais aussi les Bouches-du-Rhône et le Var seront en plus placés en alerte pour « vagues-submersion » à la même heure. Le Pas-de-Calais se trouve, lui, déjà en vigilance orange « crues » en raison de la tempête Ciaran, s’ajoutent désormais la Dordogne et la Corrèze à cette alerte.

« Le vent, déjà fort par endroits ce samedi matin et dans la journée, va de nouveau se renforcer nettement ce soir sur la façade atlantique à l’approche de la tempête Domingos », prévient Météo-France. Des rafales jusqu’à 120 à 130 km/h, voire 140 km/h localement sont attendues entre la Vendée et la Gironde dans la soirée de samedi et dans la nuit.

« Tempête d’automne classique »

« Dans l’intérieur des terres, les rafales atteindront 100 à 120 km/h et se propageront à l’ensemble de Poitou-Charentes. Ensuite, une accalmie se fera progressivement sentir en fin de nuit et tôt dimanche matin », ajoute l’organisme, qui qualifie Domingos de « tempête d’automne classique » et « moins virulente que Ciaran ».

« Dans l’intérieur des terres, des rafales de vent ponctuellement supérieures à 100 km/h pourront toucher les départements voisins de ceux placés en vigilance orange “vent”. (...) Elles pourraient concerner en particulier la Loire-Atlantique, le Limousin puis gagner ensuite le Centre et l’Auvergne », indique aussi l’institut météorologique dans son bulletin, appelant à « la prudence ».

En conséquence, la SNCF a annoncé que dans la région Nouvelle-Aquitaine, « aucun train ne circulera sur La Rochelle-Bordeaux-Poitiers, Niort-Royan et Bordeaux-Le Verdon de samedi 18 heures à dimanche 10 heures ».

La Corse-du-Sud et la Haute-Corse passeront de leur côté à 19 heures en vigilance « pluie-inondation ». « Les cumuls seront particulièrement élevés sur le relief central de l’île avec des valeurs jusqu’à 150 à 180 mm sur la durée de l’épisode. Ils se produiront dans un contexte très sensible puisque les sols sont gorgés d’eau suite aux pluies déjà abondantes des jours précédents », ajoute Météo-France.

À quelque 9 000 km de l’Hexagone, le Sud, l’Est et le Sud-Est de l’île de la Réunion ont aussi été placés en vigilance orange pour fortes pluies et orages, ont rapporté les météorologues. Le préfet du département ultramarin a invité samedi matin sur X les habitants à « continuer de respecter les consignes de sécurité ».

À voir également sur Le HuffPost :

En Bretagne après la tempête Ciaran, Emmanuel Macron interpellé sur son « inaction climatique »

Tempête Ciaran : le point sur les perturbations SNCF pour ce week-end de retours de vacances