Tarn: elle pense échanger avec une star de la pop allemande et se fait escroquer 30.000 euros

Au total, l'Albigeoise s'est fait extorquer 30.000 euros, soit la quasi-totalité de son héritage. - Pixabay / analogicus

Une Albigeoise est tombée dans le piège d'un escroc se faisant passer pour le chanteur d'un groupe allemand dont elle est fan. L'arnaqueur est parvenu à lui extorquer d'importantes sommes d'argent.

Il lui faisait miroiter un avenir de rêve. Dans le Tarn, une Albigeoise s'est fait extorquer d'importantes sommes d'argent par un arnaqueur se faisant passer pour le chanteur de son groupe favori, racontent nos confrères de la Dépêche du Midi. Au total, elle aurait déboursé 30.000 euros.

Fin 2020, Valérie (le prénom a été changé), poste un commentaire sous une photo d'un compte Instagram qu'elle pense tenu par le chanteur du groupe des années 1980 Modern Talking, Thomas Anders. Recevant une réponse de la part du propriétaire du compte, elle engage une conversation avec lui par le biais de messages privés.

"Il me disait qu'il allait divorcer, que nous allions nous marier et vivre ensemble", raconte l'Albigeoise auprès de nos confrères.

Tout son héritage dilapidé

Peu à peu, le piège se referme sur elle sans qu'elle ne s'en aperçoive: la prétendue star commence par lui demander de l'argent, prétextant vouloir investir dans un appartement pour vivre avec elle à Paris, se disant très endetté.

En une seule journée, Valérie finit par lui envoyer 3000 euros. Alors qu'elle vient de toucher un héritage après la mort de sa mère, elle dilapide cet argent pour le compte de l'escroc, sans s'apercevoir de l'arnaque. "Il avait toujours réponse à tout", même lorsque la Tarnaise émettait des doutes, déclare-t-elle dans La Dépêche du Midi.

Lorsqu'elle se rend compte de ce dont elle a été victime, Valérie a dépensé la quasi-totalité de son héritage. Elle rompt alors tous les contacts avec le faux Thomas Anders.

Selon les informations de nos confrères, l'Albigeoise doit à présent rédiger une pré-plainte en ligne et a écrit au procureur pour faire part de son histoire, espérant que des poursuites judiciaires soient engagées.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Arnaques : un guide pour éviter de se faire hameçonner

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles