Le sud de l'Europe ravagé par les flammes

De nombreux incendies sévissent toujours dans le sud de l'Europe.

Trois importants foyers continuent de mobiliser quelque 1 500 pompiers dans le centre du Portugal, mais l'attention des secours se porte aussi sur des incendies qui font rage à Palmela, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Lisbonne et près de Faro, capitale de la très touristique région de l'Algarve dans le Sud.

En Espagne, l'incendie qui s’est déclaré le 11 juillet dernier près de la ville de Las Mestas en Estrémadure et qui a traversé la province de Salamanque, est toujours hors de contrôle. Selon les autorités locales, 200 membres de l'Unité militaire d'urgence (UME) travaillent à l'extinction de l'incendie, avec l'aide de neuf unités aériennes et de huit bulldozers. Au total, plus de 400 personnes ont été évacuées.

La France n’est pas épargnée. Deux incendies alimentés par une végétation sèche, notamment les sous-bois, ont ravagé depuis mardi après-midi 2 700 hectares de pins dans la région de Bordeaux, dans le sud-ouest du pays, dont plus d'un millier à Landiras, une zone peu habitée située à une quarantaine de kilomètres de Bordeaux.

Enfin, en Croatie, le feu de forêt en cours à Zaton, non loin de Dubrovnik, a détruit une vingtaine de maisons. Environ 150 pompiers appuyés par des avions Canadair luttent actuellement contre les flammes.

Près d’une trentaine de soldats du feu s’activent aussi dans le comté de Sibenik-Knin pour maîtriser un incendie près de la ville de Raslina.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles