Le sublime «Aftersun», Grand prix du Festival du cinéma américain de Deauville

Le grand prix du 48e festival du cinéma américain de Deauville a été attribué samedi soir à "Aftersun" de la réalisatrice Charlotte Wells, film poignant sur les relations d'un père en vacances avec sa fille de onze ans. Ce long-métrage, qui succède au palmarès à "Down with the King" de Diego Ongaro, a reçu la plus haute distinction du festival. Cette année, la sélection avait fait la part belle aux premiers films de réalisateurs pour la plupart méconnus du public, avec huit sur les treize en compétition. À lire aussi Ana de Armas illumine le tapis rouge de Deauville "Aftersun", dont la date de sortie sur les écrans en France n'est pas connue, est le premier long métrage de la réalisatrice Charlotte Wells, née en 1987 en Écosse et qui vit à New York. Dans un message vidéo diffusé dans la grande salle du festival, elle a fait part de son "immense honneur". Ce film, très personnel et émouvant, raconte à la fin des années 1990 les vacances estivales d'un Anglais, interprété par