Publicité

OL: mis à pied, Grosso avait été annoncé en conférence de presse… avant la suppression du message

Tout est allé très vite ce jeudi matin du côté de l’OL. Vers 9h, le club avait communiqué sur son compte X la présence de Fabio Grosso en conférence de presse à 13h, à deux jours du périlleux déplacement à Lens, samedi (17h, 14e journée de Ligue 1). Un message supprimé quelques instants plus tard. Et pour cause.

L'entraînement décalé et dirigé par Pierre Sage

Selon les informations de RMC Sport, l’entraîneur italien s’est vu signifier sa mise à pied après avoir rencontré John Textor, propriétaire du club, mercredi. Il savait ses jours comptés. Pierre Sage, directeur du centre de formation, a été chargé d’assurer l’intérim en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur. Il mènera l'entraînement, initialement prévu ce jeudi matin, dans l'après-midi.

Le club a fait savoir qu'il communiquerait prochainement sur la nouvelle programmation des activités médias. Grosso avait été nommé le 16 septembre dernier en remplacement de Laurent Blanc après une déroute face au PSG (1-4) et une dernière place en L1.

Mais le champion du monde 2006 n’a pas réussi à redresser la pente avec une seule victoire (obtenue à 11 contre 10 à Rennes) en sept matchs, pour deux nuls et quatre défaites. Lyon est toujours dernier (à quatre points du barragiste, Lorient) et affiche un niveau de jeu d’une pauvreté affligeante. Les choix tactiques du technicien, ses nombreux changements de composition ou en cours de matchs ainsi que ses consignes auraient brouillé son message auprès du groupe.

L’aventure de Grosso à Lyon aura été un calvaire entre ces résultats catastrophiques et la traumatisante attaque du bus de l’équipe à Marseille le 29 octobre dernier. Plusieurs supporters marseillais avaient caillassé le véhicule transportant les joueurs et le staff lyonnais aux abords du Vélodrome, brisant plusieurs vitres. Grosso avait été sévèrement blessé au niveau de l’œil par un projectile et des éclats de verre (nécessitant la pose de 12 points de suture) et s’était vu prescrire 30 jours d’ITT. Son adjoint Raffaele Longo avait aussi été touché.

Article original publié sur RMC Sport