Publicité

Ligue des champions féminine: OL, PSG, PFC... que faut-il espérer pour les clubs français ?

Cinq mois après le deuxième sacre du FC Barcelone à l’issue d’une finale ébouriffante face à Wolfsburg (3-2), la Ligue des champions féminine reprend ses droits à partir de mardi pour le début de la phase de groupes. Pour la première fois de son histoire, la France compte trois représentants - le plus haut quota sur les 16 équipes engagées - avec l’Olympique lyonnais, le Paris Saint-Germain et le Paris FC.

La reconquête, acte 2 pour l’OL ?

Après avoir perdu 'sa' couronne en 2021 au profit du Barça - les Fenottes étaient invaincues en C1 entre 2016 et 2020 - les joueuses de Sonia Bompastor avaient redémarré la saison 2021-2022 sous le signe de la reconquête. Avec succès puisque les coéquipières de Wendie Renard étaient allées chercher un huitième trophée à Turin face aux Barcelonaises, qui ont donc remis la main sur la coupe l’an dernier.

Sorties en quart de finale par Chelsea en mars, les championnes de France repartent en mission européenne. Renforcé par les arrivées de Kadidiatou Diani et Melchie Dumornay, ainsi que par les retours de blessées de longue date (Hegerberg, Mbock) - seule Delphine Cascarino est encore sur le carreau - le collectif dirigé par Sonia Bompastor a hérité d’un groupe très abordable avec le Slavia Prague, St Pölten et Brann. Sur le papier, les octuples championnes d’Europe partent largement favorites pour terminer en tête de leur groupe et se qualifier pour les quarts de finale. De par leur vécu et leur histoire dans la compétition, les Lyonnaises font également partie des favorites à la victoire finale, tout comme le FC Barcelone de la Ballon d’or Aitana Bonmati. À elles de le montrer sur le terrain dès ce mardi soir sur la pelouse du Slavia Prague (21 heures).

Le PSG en outsider

Finalistes à deux reprises dans la compétition (2015, 2017), les joueuses du PSG restent sur une élimination en quart de finale après trois demi-finales consécutives. Le départ de Kadidiatou Diani chez le rival lyonnais, couplé au claquage de porte de l’entraîneur Gérard Prêcheur - suppléé par son fils Jocelyn - a animé le début de saison d’une équipe encore en rodage qui doit intégrer ses huit recrues et gérer le retour au plus haut niveau de Marie-Antoinette Katoto après sa grave blessure au genou en juillet 2022.

Le PSG commence à l'extérieur sa nouvelle saison européenne mercredi contre un Ajax qui n'a pas encore le vécu européen des garçons de la "tornade rouge". Les Parisiennes se frotteront ensuite aux championnes d’Allemagne (le Bayern Munich) et d’Italie (l’AS Roma) dans un groupe costaud où un retard à l’allumage sera interdit pour entrevoir un rêve de belle épopée européenne.

Poursuivre le conte de fées pour le PFC

Une belle épopée que connaît déjà le Paris FC. Après ses exploits en qualifications contre Arsenal puis Wolfsburg, le club dirigé par Pierre Ferracci et Marie-Christine Terroni pour sa section féminine découvre la compétition contre les vice-championnes de Suède de Häcken. Les gros morceaux viendront plus tard à Charléty pour les Parisiennes, qui doivent recevoir le Real Madrid, vice-champion d'Espagne, et Chelsea, sacré en Women's Super League.

Si la déroute face à l’OL en championnat (1-6) a été un nuage - et la seule défaite - dans un début de saison presque parfait, les joueuses de Sandrine Soubeyrand veulent continuer à rêver et prouver que le football féminin français ne s’arrête pas à la rivalité OL-PSG. L’occasion également de montrer que le modèle de fonctionnement du club, basé sur le double projet sportif et professionnel, n’est pas un obstacle face aux exigences de la professionnalisation.

Le programme de la 1ère journée de Ligue des champions féminine

Mardi:

Groupe A

(18h45) FC Rosengard (SWE) - Eintracht Francfort (GER)

(21h00) FC Barcelone (ESP) - Benfica (POR)

Groupe B

(18h45) SKN Sankt Pölten (AUT) - Brann Bergen (NOR)

(21h00) Slavia Prague (CZE) - Lyon (FRA)

Mercredi:

Groupe C

(18h45) Bayern Munich (GER) - AS Roma (ITA)

(21h00) Ajax Amsterdam (NED) - Paris SG (FRA)

Groupe D

(18h45) Paris FC (FRA) - Häcken (SWE)

(21h00) Real Madrid (ESP) - Chelsea (ENG)

Article original publié sur RMC Sport