Publicité

Incidents OM-OL: Philippe Diallo comprend "une forme d’injustice pour les Lyonnais"

Le président de la Fédération Française de Football a livré vendredi son ressenti sur l'absence de sanctions contre l'OM après les incidents et le caillssage du car de l'OL en marge de l'Olympico du 29 octobre.

Interrogé par le quotidien Le Progrès, Philippe Diallo a confirmé sa volonté d'imposer des "sanctions lourdes" pour les personnes violentes qui commettraien de telles exactions en marge des matchs. Toutefois, le patron du football tricolore a insisté sur le besoin d'une bonne collaboration entre les instances sportives et les pouvoirs publics (police et justice) et a donc rappelé que la LFP ne pouvait pas régler ces "violences qui interviennent sur la voie publique".

"Des faits totalement extérieurs aux périmètres de nos stades"

Après avoir mené son instruction comme elle le fait dans ce genre d'affaire, la commission de discipline de la LFP s'est finalement jugée incompétente pour traiter le caillassage du car de l'OL dans les rues de Marseille et n'a infligé aucune sanction au club phocéen. De quoi susciter une incompréhension pour Lyon alors que Fabio Grosso a été gravement touché au niveau de l'oeil.

"Je peux comprendre qu’il puisse y avoir une forme d’injustice pour les Lyonnais car ils sont victimes d’une agression", a encore estimé Philippe Diallo sur cette triste soirée de Ligue 1.

Et le président de la FFF de rappeler que les faits se sont déroulés sur la voie publique et que par conséquent: "Il n’appartient pas encore aujourd’hui aux commissions de la Ligue et de la Fédération, de juger de faits totalement extérieurs aux périmètres de nos stades."

Grosso ne retrouvera pas le Vélodrome

Symbole de cet OM-OL et des graves incidents en marge de la rencontre, Fabio Grosso n'a eu de cesse de réclamer des sanctions après avoir été blessé au visage à Marseille. En vain, l'entraîneur rhodanien n'a pas eu gain de cause.

Mais l'Italien ne sera finalement pas là, mercredi prochain, au stade Vélodrome pour le retour des Lyonnais dans la cité phocéenne. Tout juste mis à pied ce jeudi, Fabio Grosso a été remplacé par l'intérimaire Pierre Sage qui dirigera l'OL ce samedi à Lens puis potentiellement à Marseille dans cinq jours.

Article original publié sur RMC Sport