Publicité

Euro 2024: historiquement, quelle équipe réussit le moins à la France?

C’est le moment où la compétition va devenir beaucoup moins abstraite. Après une campagne de qualification presque parfaite (sept victoires et un nul), l’équipe de France va être fixée sur ce qui l’attend lors de la phase de groupes de l’Euro 2024 en Allemagne (14 juin-14 juillet) ce samedi 2 décembre.

Têtes de série grâce à leur beau parcours en qualification, les Bleus abordent le tirage au sort organisé à Hambourg (à suivre à partir de 18h sur le site de RMC Sport) avec l’assurance de ne pas affronter les équipes les plus en forme du moment (Allemagne, Portugal, Espagne, Belgique, Angleterre). Pourtant, les autres chapeaux réservent quelques équipes à éviter pour les supporteurs français les plus superstitieux.

Historiquement, les Bleus ont un bilan négatif (toutes compétitions confondues) contre trois équipes des chapeaux 2, 3 et 4: la République tchèque (8 victoires, 10 défaites), la Hongrie (8 victoires, 12 défaites) et l’Italie (11 victoires, 18 défaites).

Italie, République tchèque et Hongrie réussissent très peu aux Bleus

Équipe (qualifée pour cet Euro 2024) contre laquelle les Bleus ont le plus perdu dans leur histoire, l’Itale fait figure de bête noire de la France, Présente dans le chapeau 4 à cause de ses résultats en dents de scie depuis son titre européen en 2021, la Squadra Azzurra réussit toutefois mieux aux Bleus dans un passé récent. L’équipe de France n’a en effet plus perdu face à l’Italie depuis un match de poule à l’Euro 2008 (2-0) et reste sur trois victoires consécutives, toutes en amicale (2012, 2016 et 2018).

Pour la République tchèque, le piètre bilan s’explique en grande partie par de très bons résultats obtenus par la Tchécoslovaquie dans un passé plus que lointain, avec notamment sept des 10 victoires obtenues… dans les années 1930. Idem pour les Hongrois, qui ont remporté quatre de leurs 12 victoires face aux Bleus… entre 1911 et 1927.

À l’inverse, les équipes qui réussissent le mieux à la France sont Autriche (14 victoires pour 9 défaites), l’Albanie (7 victoires, 1 défaite), ou encore la Slovénie (3 victoires, 0 défaite).

Au petit jeu du meilleur et pire tirage, le groupe le plus abordable serait probablement une poule avec l’Albanie, la Slovénie, et le barragiste C (Géorgie, Luxembourg, Grèce, Kazakhstan). Le pire serait a contrario un groupe avec le Danemark, les Pays-Bas et l’Italie, sachant qu'il faudra ensuite terminer dans les deux premiers ou parmi les meilleurs troisièmes pour voir les huitièmes de finale.

Article original publié sur RMC Sport