Euro 2024: le mode d’emploi du tirage au sort de la phase de groupes, le samedi 2 décembre

C’est, pour beaucoup de supporteurs et de suiveurs, le moment où une grande compétition devient concrète. Celui où l’on commence à se plonger dans les historiques, à éplucher les effectifs adverses, à faire ses petits calculs, et pour certains à réserver ses billets…

À six mois et demi du début de l’Euro 2024 en Allemagne (14 juin-14 juillet), le tirage au sort de la phase de groupes aura lieu ce samedi 2 décembre (18h) à l'Elbphilharmonie d’Hambourg, l’une des villes hôtes du tournoi. Mode d’emploi.

Combien y a-t-il d’équipes qualifiées ?

Comme lors des éditions 2016 et 2020, l’Euro 2024 se jouera à 24 équipes, réparties en six groupes de quatre. Sauf… que l’on n’en connaît que 21 à l’heure actuelle. Les trois derniers billets se joueront ainsi lors de trois mini-tournois de barrages en mars 2024. Le premier ira au pays de Galles, la Finlande, la Pologne ou l’Estonie ; le deuxième à la Bosnie, l’Ukraine, Israël ou l’Islande ; le troisième à la Géorgie, le Luxembourg, la Grèce ou le Kazakhstan.

Comment sont composés les chapeaux ?

Ces 24 nations sont réparties en quatre chapeaux de six équipes, en fonction de leurs résultats durant les qualifications. Avec un petit coup de pouce pour l'Allemagne, pays organisateur, qui se retrouve avec les têtes de série dans le chapeau 1, mais qui ne sera pas tiré au sort car elle est automatiquement versée dans le groupe A. À noter que les trois vainqueurs des barrages sont affectés au chapeau 4.

Le chapeau 1 : Allemagne, Portugal, France, Espagne, Belgique, Angleterre.

Le chapeau 2 : Hongrie, Turquie, Danemark, Roumanie, Albanie, Autriche.

Le chapeau 3 : Pays-Bas, Ecosse, Croatie, Slovénie, Slovaquie, Tchéquie.

Le chapeau 4 : Italie, Serbie, Suisse, barragiste A, barragiste B, barragiste C.

Le tirage est-il intégral ?

Rappelez-vous du casse-tête avant l’Euro 2020 organisé aux quatre coins du continent. Des pays hôtes assurés d’être dans telle ou telle poule avant même le tirage, la Russie qui ne pouvait pas se retrouver dans le même groupe que l’Ukraine ou le Kosovo pour raisons géopolitiques… À ne rien y comprendre.

Cette fois, la chose est beaucoup plus simple: il n’y a aucune contrainte. Chacun des six groupes à l'Euro sera ainsi constitué d’une équipe du chapeau 1, une équipe du chapeau 2, une équipe du chapeau 3, et une équipe du chapeau 4.

La position des équipes dans chaque groupe (A3, B4, C1…), qui joue essentiellement sur le calendrier voire le lieu des rencontres, sera déterminée elle aussi par tirage.

Quel est le meilleur ou le pire tirage pour la France ?

Si la triple inconnue dans le chapeau 4 complique un peu les projections, on peut tout de même, au doigt mouillé, imaginer le meilleur et le pire scénario pour les Bleus de Didier Deschamps.

Le meilleur, c’est probablement un groupe avec l’Albanie, la Slovénie, et le barragiste C (Géorgie, Luxembourg, Grèce, Kazakhstan). Le pire, ce serait sans doute un groupe avec le Danemark, les Pays-Bas et l’Italie. Sachant qu'il faudra ensuite terminer dans les deux premiers ou parmi les meilleurs troisièmes pour voir les huitièmes de finale.

Lors du dernier Euro, l’équipe de France – souvent heureuse depuis l’arrivée de "DD" sur le banc – n’avait pas été vernie en se retrouvant avec l’Allemagne, le Portugal et la Hongrie. Mais la réussite était revenue lors du tirage du Mondial 2022 avec une poule plus clémente, composée de l’Australie, de la Tunisie et du Danemark.

Article original publié sur RMC Sport