Sept à huit - "C’est irréel, je n’arrive pas à y croire", "Affligeant, désolant de voir de telles images", "3 ans qu'il n'est pas sorti de chez lui" : le témoignage d’un homme de 92 ans, vivant à Marseille, bouleverse les internautes

Ce dimanche 19 juin, un reportage de
Ce dimanche 19 juin, un reportage de "Sept à huit" sur un retraité âgé de 92 ans, vivant à Marseille, a brisé le coeur des internautes. Capture écran TF1

Un numéro inédit de "Sept à huit" a été diffusé sur TF1, ce dimanche 19 juin. Si un reportage centré sur "le cauchemar des habitants du Mail" a choqué les internautes, l'histoire d'un retraité âgé de 92 ans, et paralysé des jambes, leur a brisé le coeur.

Ce dimanche 19 juin était marqué par la fête des pères, mais pas seulement. Il s'agissait également du second tour des élections législatives. Et en attendant les résultats annoncés à 20 heures, les téléspectateurs se sont donné rendez-vous devant un nouveau numéro de "Sept à huit". Au cours de cette émission présentée par Harry Roselmack, TF1 a mis en lumière trois sujets brûlants. Tout d'abord, après une semaine de canicule ressentie dans toutes la France, le premier reportage était plus que d'actualité. Il s'agissait des piscines low-costs. Et un détail a frappé les Twittos... Un couple a décidé de s'endetter sur 15 ans afin d'installer une piscine dans son jardin. S'ils avaient prévu un budget maximum de 10 000 euros, cet investissement leur a finalement coûté plus du double.

Découvrez le portrait d'Harry Roselmack :

Le troisième et dernier sujet de "Sept à huit" était centré sur une mort sous les tropiques, avec un verdict qui divise. Une jeune femme originaire de Nice a perdu la vie en 2021, lors de son voyage aux Seychelles. Son compagnon l'avait retrouvée pendue à l’accroche-serviettes dans une salle de bain de leur hôtel. Un drame qui n'a toujours pas été résolu. Cependant, c'est le deuxième sujet qui a sidéré la Toile. Et pour cause ! Dans ce reportage intitulé "Le cauchemar des habitants du Mail", les téléspectateurs ont découvert des images chocs, et surtout, des témoignages qui leur ont brisé le coeur.

"Le papy me fait mal au coeur"

Dans cette résidence située dans les quartiers nord de Marseille, les dealers et les squatteurs ont pris possession des lieux et font leur propre loi. Les habitants restants vivent un véritable enfer et sont confrontés à de sérieux problèmes d'insalubrité. Parmi ces propriétaires, il y a Amnesty âgé de 92 ans. Cet ancien ouvrier à la retraite est handicapé. Depuis quelques années, il a les jambes paralysées et a besoin de l'aide d'une infirmière, matin et soir, pour sortir et se mettre dans son lit. Comme il l'a expliqué devant les caméras, cela fait plus de trois ans qu'il n'a pas pu sortir de chez lui. La raison ? Il vit au neuvième étage et les ascenseurs de sa tour ne fonctionnent plus. La copropriété est au courant, mais ne fait rien... Depuis toutes ces années, cet homme courageux n'a pas vu d'autres paysages que ceux de son appartement. Une histoire qui a bouleversé tous les internautes.

Des Twittos ont néanmoins tenu à saluer le courage et le mérite des infirmières à domicile, et notamment celle qui se déplace chaque jour pour aider ce monsieur à vivre "un peu plus dignement".

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles