Sept à huit - "Ce meurtre me touche énormément", "c'est trop douloureux", "C'est invraisembable" : les internautes particulièrement touchés par la diffusion du sujet sur Lola

Sur Twitter, les internautes sont émus par le reportage sur le meurtre de Lola
Sur Twitter, les internautes sont émus par le reportage sur le meurtre de Lola

Une semaine après le meurtre de Lola, ce dimanche 23 octobre, Sept à Huit diffuse un reportage à ce sujet. Récit de cette sombre journée, hommage à la petite fille, et portrait de sa meurtrière présumée : ce document inédit nous plonge dans le fait divers qui a choqué la France. Sur Twitter, les internautes ne s'en remettent pas, entre émotion, colère et incompréhension.

La sidération est totale. Lola, 12 ans, a perdu la vie vendredi 14 octobre. Plus d'une semaine après, Sept à Huit diffuse un document exclusif sur TF1. Il commence par des images de la petite fille, en vacances, à la gym, une enfant "espiègle et joyeuse" selon ses proches, décédée dans des conditions effroyables. Puis, on découvre ses proches venus lui rendre hommage, dont une de ses copines depuis la maternelle. L'émotion est forte.

On se tourne ensuite vers celle qui lui a enlevé la vie. Dahbia, 24 ans, est l'auteure présumée de ce crime glaçant. Une jeune femme en apparence "épanouie", selon le reportage. Un de ses ex-petit ami témoigne : "Ça fait quatre jours que je ne dors pas (...). On ne savait pas qu'elle était capable de faire ce genre de trucs." Le récit de cette journée commence alors. 15 heures, le week-end commence pour Lola qui rentre chez elle. Ne la voyant pas rentrer, ses parents s'inquiètent et signalent sa disparition. Son père, gardien de l'immeuble, vérifie les caméras de surveillance. Il découvre alors sa fille rentrer avec une inconnue, puis cette même inconnue ressortir vers 18 heures, traînant des valises et une malle. Deux heures plus tard, un SDF découvrira la malle dans la cour intérieure de la résidence, le corps de Lola à l'intérieur.

La minute d'Harry Roselmack

Une émotion et une colère vive

À la fin du reportage, d'autres proches de la meurtrière présumée sont interrogés, dont Farès : "C'était la fille la plus géniale", confie t-il. Il l'a rencontrée en Algérie, c'était une de ses voisines. Depuis deux ans, il n'avait plus de nouvelles et entre-temps, les parents de Dahbia décèdent. Elle lui téléphone il y a 15 jours et ils mangent ensemble trois jours avant le meurtre. "Sincèrement, elle avait trop changé" explique Farès. Il dépeint une jeune femme perturbée, qui voit sa mère dans ses rêves et qui parle toute seule.

Sur Twitter, l'émotion est encore très forte. Les internautes ne comprennent pas ce meurtre et ont même du mal à regarder le reportage, certains même confient avoir changé de chaîne. Alors que certains propos haineux envers la meurtrière présumée défilent, d'autres messages de soutien émergent également. Beaucoup se dirigent vers les parents de Lola. Mais l'émotion est la même pour tous : chacun est touché par cette histoire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vidéo. Ce contenu pourrait vous intéresser