Du sang coule de son plafond, la police découvre le cadavre de son voisin partiellement dévoré par son chien

Les traces de sang provenaient de l'appartement du dessus (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Après la mort de son voisin de cause naturelle, une locataire new-yorkaise a vécu un cauchemar éveillé pendant plusieurs jours.

On imagine sans peine le dégoût qui a dû l'envahir en voyant du sang goutter de son plafond. Une jeune femme nommée Elizabeth Parker, âgée de 35 ans et résidant à New York (États-Unis), a récemment vécu une mésaventure particulièrement désagréable dans son logement du quartier de Harlem.

Tache de sang et odeur nauséabonde

Comme le relate le New York Post, peu avant Halloween, la trentenaire a en effet découvert avec stupéfaction une large tache de couleur rouge sur le sol en rentrant chez elle. La locataire a rapidement compris qu'il s'agissait de sang et a également remarqué un filet de ce même liquide s'écoulant le long de l'un des murs de l'appartement et provenant manifestement du plafond.

Très vite, une odeur nauséabonde s'est par ailleurs installée dans la pièce en question. "Je ne savais pas quoi dire, raconte Mme Parker, citée par le média local. On aurait dit un film d'horreur, mais en vrai. Je ne savais pas ce qu'il y avait dans le plafond. Je ne savais pas ce que je respirais."

Partiellement dévoré par son chien

Après avoir alerté en vain les propriétaires du logement, la jeune femme a dû se résoudre à appeler la police, qui a rapidement résolu le mystère. Dans l'appartement situé juste au dessus, les forces de l'ordre ont en effet retrouvé le corps sans vie du locataire de ce logement, un homme âgé d'une cinquantaine d'années.

Celui-ci était apparemment mort de cause naturelle depuis "trois ou quatre jours" et son cadavre avait été partiellement dévoré par son chien, ce qui avait provoqué un écoulement de sang sur le plancher, puis des infiltrations dans le plafond de sa voisine du dessous.

Nettoyage et complications

Après cette macabre découverte, le bailleur a fait appel à une société spécialisée pour nettoyer l'appartement en question, mais l'opération a généré encore plus de désagréments pour la locataire du dessous, puisque des infiltrations provenant du plafond sont apparues dans toutes les pièces.

Finalement, la société Genesis, responsable de la gestion de cet immeuble, a fait venir des techniciens pour nettoyer, décontaminer et réparer les deux appartements. Après deux semaines de cauchemar éveillé, Elizabeth Parker a donc enfin pu retrouver un cadre de vie à peu près normal.

VIDÉO - Une femme sauvée d'un immeuble en feu à New York