La saison 5 de « The Crown » se penche sur le « tampongate », mais que s’est-il vraiment passé ?

Britain's King Charles III and Britain's Camilla, Queen Consort are welcomed to the City of York during a ceremony at Micklegate Bar during their visit to York, northern England on November 9, 2022 as part of a two-day tour of Yorkshire. - Micklegate Bar is considered to be the most important of York's gateways and has acted as the focus for various important events. It is the place The Sovereign traditionally arrives when entering the city. (Photo by James Glossop / POOL / AFP)
JAMES GLOSSOP / AFP Britain's King Charles III and Britain's Camilla, Queen Consort are welcomed to the City of York during a ceremony at Micklegate Bar during their visit to York, northern England on November 9, 2022 as part of a two-day tour of Yorkshire. - Micklegate Bar is considered to be the most important of York's gateways and has acted as the focus for various important events. It is the place The Sovereign traditionally arrives when entering the city. (Photo by James Glossop / POOL / AFP)

SÉRIES TV - Depuis 9 heures ce mercredi 9 novembre, les fans de la série The Crown, peuvent découvrir sur Netflix la saison 5 du programme. Comme Le HuffPost vous l’expliquait ici, ces nouveaux épisodes ne risquent pas de plaire particulièrement à Buckingham Palace. Cette fois, les scénaristes se penchent sur les difficiles années 90, marquées par l’incendie du Château de Windsor, mais aussi notamment par le divorce de Charles et Diana.

La saison 5 ne fait pas non plus l’économie d’une anecdote qui a fait les choux gras de la presse britannique : le tampongate, aussi appelé le « Camillagate », dans l’épisode 5.

Attention SPOILERS

Il faut se replonger dans l’ambiance de l’époque : début 1993, quelques semaines après l’annonce de la séparation de Charles et Diana. Elizabeth II vient de passer ce qu’elle appellera plus tard son « annus horribilis ».

Plusieurs tabloïds dont le magazine People relaient alors des passages d’une conversation téléphonique de 6 minutes, datant de 1989, entre le prince héritier et son amante Camilla Parker Bowles. Ils sont alors tous les deux mariés à d’autres personnes, mais la nature de leur relation ne fait guère de doute.

À l’époque, il n’y a pas de réseaux sociaux, ni de YouTube. C’est en réalité un amateur de bricolages et radio qui grâce à un appareil électronique est tombé par hasard sur une conversation téléphonique entre Charles et Camilla.

La conversation a été reproduite en intégralité dans la presse britannique de 1993. Nous vous reproduisons ci-dessous une traduction des propos liés au passage sur le Tampax :

Charles : Oh, mon Dieu. Ce serait beaucoup plus simple si je visais directement dans ton pantalon ou quelque chose ça

Camilla : En quoi vas-tu te transformer, une culotte ? Oh, tu vas revenir en culotte.

Charles : Ou, à Dieu ne plaise, un Tampax. Juste ma chance !

Camilla : Quel idiot ! Oh, quelle merveilleuse idée.

Charles : Ma chance d’être jeté dans les toilettes et de continuer à tourbillonner pour toujours sur le dessus, sans jamais descendre.

Camilla : Oh, chéri !

Charles : Jusqu’à ce que le prochain arrive.

Camilla : Oh, peut-être que tu pourrais revenir en boîte.

Charles : Quelle sorte de boîte ?

Camilla : Une boîte de Tampax, pour que tu puisses continuer.

Charles : C’est vrai. Camilla : Je te répète... (Rire) Oh, chérie, je te veux juste maintenant.


Comme vous le verrez dans la saison 5 de The Crown, l’épisode 5 a été particulièrement fidèle à cette conversation - qui, dans un charme tout ce qu’il y a de plus britannique, se poursuit entre les deux amoureux avec une discussion sur le trafic routier.

Tollé au Royaume-Uni

Si l’échange prête aujourd’hui à sourire, il a déclenché dans la société britannique un réel tollé. La rumeur d’une liaison entre Camilla et Charles bruisse depuis alors plusieurs années mais sans que rien de tel ne vienne la confirmer. Pis le palais ne dément pas la teneur de l’échange, et les tabloïds n’hésitent pas à feuilletonner.

« Ils ressemblent à un couple qui fait l’amour (depuis) ​​des années plutôt que des mois. Tout est très intime, terre à terre et , si vous pouvez oublier le fait qu’ils trompent tous les deux leur partenaire, d’une humanité attachante. Si Charles avait voulu priver la monarchie de son aura mystique, il n’aurait pas pu faire plus efficace » dira même Deidre Sanders, une chroniqueuse du Sun, précise le LA Times.

Surtout à l’époque, comme le relate le journal américain, c’est loin d’être la première conversation entre deux membres de la famille royale à être captée et à être diffusée. Dans les mois précédents, une conversation de Diana avec un ami proche, ainsi qu’un échange entre le Duc de York (le frère de Charles) et son épouse, avaient fuité dans la presse.

Le contexte politique est aussi particulier puisque la presse se fait aussi l’écho d’un discret rapport que le Premier Ministre britannique, John Major vient alors de commander. Ce dernier préconise de renforcer le contrôle et la législation autour de la presse, avec amendes et excuses obligatoires dans certains cas.

Gage que le « tampongate » a marqué son époque, certains des acteurs de The Crown n’ont pas toujours été tous d’accord pour que ce passage de l’histoire de la monarchie figure dans la série. Josh O’Connor, l’ancien interprète du prince Charles avait été très clair sur le fait qu’il refuserait de tourner une telle scène. Dominic West qui a enfilé le costume à son tour a, en revanche, changé d’avis sur la question et finalement accepté de tourner cette conversation téléphonique.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi