Sébastien Chabal brise la glace au e-Trophée Andros (EXCLU)

B. Bade/Trophée Andros

Invité à courir sur une Andros Car, mini-voiture qui a ouvert la voie du sport auto 100% électrique, « L’Homme des cavernes » a plutôt joué les adorables hommes des neiges, sur le tracé glacé de Lans-en-Vercors. Dans le paddock, Sébastien Chabal s’est ainsi prêté volontiers aux interviews : "Jusqu’à présent, je n’ai eu qu’une expérience de pilotage sur circuit, dans le cadre de l’émission Top Gear (RMC Découverte). C’était plus simple. Déjà, il s’agissait de bitume. Surtout, il y avait de grandes étendues d’herbe autour de la piste. Donc on pouvait sortir (rires). Chose que je n’ai pas faite, je précise."

Lors de son initiation sur la glace, le champion a malheureusement connu cette mésaventure : "J’étais venu pour faire des glissades, mais je ne pensais pas finir dans le mur au premier virage", ajoute-t-il, hilare. "L’année prochaine, j’essaierai de convaincre Isabelle Ithurburu (la journaliste rugby de Canal+, ndlr) de venir. Je lui dirai que c’est facile". Un peu plus tard, au terme de la finale Andros Stars, l’ex-figure du XV de France n’avait pas perdu le sourire. Ce, malgré un patinage de roues au départ de la course (le pauvre a même dû reculer pour mieux repartir), et un carambolage qui l’ont laissé à trois tours du vainqueur.

Pour progresser, le consultant du Canal Rugby Club pourra toujours demander conseil à Margot Laffite et Julien Fébreau. En effet, spécialistes de la F1 sur la chaîn...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi