Publicité

Rugby: Florian Grill dézingue Laporte, Guirado et Boudjellal dans une lettre ouverte

Florian Grill vide son sac. Dans une lettre ouverte publiée sur les réseaux sociaux, le président de la FFR s’en prend à quatre personnalités du rugby qui ont contesté son arrivée aux commandes de la Fédération lors de la Coupe du monde: Bernard Laporte, Guilhem Guirado, Mourad Boudjellal et Marie-Pierre Pagès.

"Avec la perspective d’une campagne, il faut croire que vous regrettez ce temps des escarmouches et de la tension pour remettre des pièces dans la machine alors que le rugby a toujours besoin d’apaisement après sept années où vous avez entretenu les tensions en politisant le rugby comme jamais. Visiblement, et même si je ne crois pas que cela corresponde à la volonté des clubs, les coups bas vous manquent", écrit-il en guise de préambule, avant de développer ses arguments pour chaque protagoniste.

"Tu parles plus dans les médias qu’au Comité directeur"

S’il reconnaît "sans problème" les compétences d’entraîneur de Bernard Laporte, Florian Grill n’accepte pas les propos de l’actuel directeur du rugby du MHR. "Tu m’accuses de ‘mentir sur les comptes’. J’avoue que ça me fait sourire. Je pense que la lecture de bilans et comptes de résultat est un domaine où il y a une petite chance que je sois mieux placé. L’audit à venir de la Cour des Comptes sur la FFR va confirmer mes propos. On verra si tu les accuses de mentir eux aussi? Ce serait croustillant."

Deuxième victime de Florian Grill, Guilhem Guirado se voit reprocher un "silence assez étourdissant". "Il faut croire que tu apprends vite. En à peine plus de six mois tu es déjà capable d’asséner un coup terrible en déclarant que notre bilan serait ‘une catastrophe’. Je note quand même avec malice que tu parles plus dans les médias qu’au Comité directeur où ta présence n’est pas continue."

Florian Grill reproche ensuite à Mourad Boudjellal ces nombreux "tirs à vue" et sa proximité avec Bernard Laporte. "Ceci dit, maintenant que j’ai pu à plusieurs reprises me rendre en Ligue Sud ce qui m’était interdit du temps de la présidence d’Henri Mondino, j’ai pu me renseigner sur tes exploits passés et j’en sais beaucoup plus. Bravo pour les titres avec Toulon même si on peut regretter le peu de joueurs sélectionnables en équipe de France, mais je plains celui qui est passé derrière toi et qui a été contraint de combler les trous!"

Grill convaincu qu’il redressera la barre de la FFR

Dernière victime de Florian Grill, la trésorière de la Fédération, Marie-Pierre Pagès, a "atteint un sommet" lors du discours du président de la FFR devant la délégation irlandaise en marge de la rencontre du Tournoi des VI Nations entre la France et l’Irlande le 2 février dernier. Les sifflets sont devenus "une vraie bronca". "C’était assez pitoyable d’entendre ton sifflet dans le salon et comme j’ai pu te le dire, tu n’as pas fait briller l’image de la France et de la FFR avec cette attitude peu digne d’une élue. Mais non la hola lancée par tes soins n’est pas encore pour demain (...) Vous devriez interdire à vos soutiens sur les réseaux sociaux de traiter vos anciennes équipes de ‘collabos’ en faisant référence à 1940", rappelle Florian Grill, avant de conclure sa lettre ouverte par un message général aux quatre personnes concernées.

"Sachez en tout cas que pendant que vous ragez dans les médias ou faites hurler vos troupes sur les réseaux sociaux en multipliant les fausses informations, nous enregistrons déjà les fruits de notre travail. Et oui, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous, je n'ai aucun doute sur le fait que nous allons réussir à redresser la barre de la FFR sans couper les moyens humains des équipes de France, sans toucher aux équipes salariés à Marcoussis et en donnant plus de moyens au local: ligues régionales, comités départementaux et clubs amateurs que vous avez négligé!”

Article original publié sur RMC Sport