Publicité

"Un garçon qui se met le vestiaire assez vite à dos", Boudjellal allume Galthié, son ex-coach à Toulon

Vent de face pour Fabien Gatlhié. Le sélectionneur du XV de France traverse une période de turbulence à la tête des Bleus. Après une très décevante élimination en quarts de finale de la Coupe du monde face aux futurs champions du monde sud-africains (29-28), les Tricolores ont débuté le Tournoi des VI Nations par une défaite contre l’Irlande (38-17) vendredi à Marseille. Avant un déplacement en Écosse samedi après-midi (15h15), certains doutent de la faculté de Fabien Galthié à remobiliser ses troupes. C’est le cas de Mourad Boudjellal, son président à Toulon lors de la saison 2017-2018.

Pour Boudjellal, Galthié est "sûrement un grand technicien mais pas un meneur d’hommes"

Pour l’ex-patron du RCT, les nouveaux membres du staff tricolores Laurent Sempéré et Patrick Arlettaz sont des "bons mecs" mais ils "n’osent pas s’imposer", ce qui aura un impact sur le management de Gathié : "On va se retrouver avec le Fabien Galthié que j’ai connu à Toulon, anticipe Mourad Boudjellal, interrogé par Sud-Ouest. C’est-à-dire un garçon qui en règle générale, se met le vestiaire assez vite à dos. Qui emploie le 'je' et le 'sur je', dans tout ce qu’il dit et tout ce qu’il pense. Qui est sûrement un grand technicien mais pas un meneur d’hommes."

A Toulon, Mourad Boudjellal a le souvenir d’un entraîneur qui perdait ses moyens en pleine tempête, "complètement dépassé" après un quart de finale contre Lyon, et qui "a du mal à se renouveler." Pour l’ancien dirigeant varois, Fabien Gathlié a également commis une erreur en affirmant vouloir amener ce groupe jusqu’à la Coupe du monde 2027 - "pourquoi pas 2035?" - arguant qu’il met ainsi ses joueurs dans une situation de confort.

Article original publié sur RMC Sport