Royaume-Uni : une petite fille de 6 ans meurt écrasée par un arbre dans la cour de son école

Un terrible accident qui n'aurait jamais dû se produire (illustration) (Photo : REUTERS/Peter MacDiarmid) (REUTERS - PKM/MD/WS - RP3DRILJPQAA)

A la suite de ce décès tragique, la responsabilité de la municipalité de Newcastle, qui aurait dû abattre préalablement cet arbre mourant, a été reconnue par la justice.

Un drame directement provoqué par la négligence des services municipaux. Il y a quelques jours, la mairie de Newcastle (Royaume-Uni) a été condamnée à une lourde amende au terme d'un procès qui devait établir les différentes responsabilités dans la mort de la petite Ella Henderson, écrasée par un tronc d'arbre dans la cour de son école en septembre 2020.

La partie supérieure du vieux saule s'écroule dans la cour de récréation

Comme le relate The Mirror, la tragédie est survenue un jour de grand vent. La petite fille, âgée de 6 ans, était en train de jouer avec des amies dans la cour de récréation lorsque la partie supérieure du très vieux saule se trouvant dans la cour s'est abattu sur les écolières.

Si ses amies ont réussi à s'en sortir indemnes, la petite Ella a eu beaucoup moins de chance. Ecrasée par le tronc massif, elle avait succombé à ses blessures le lendemain de l'accident, à l'hôpital. Après l'ouverture d'une enquête, il est cependant rapidement apparu que ce drame n'aurait jamais dû se produire.

La municipalité coupable d'avoir repoussé l'abattage de l'arbre

La fragilité de cet arbre mourant avait en effet été constatée depuis plusieurs années par les responsables de l'école en question. Les services municipaux avaient ainsi été requis pour l'abattre en toute sécurité, mais cette opération avait été repoussée plusieurs fois, jusqu'à ce jour funeste où le saule a cédé.

Poursuivis en justice par l'établissement scolaire, la municipalité de Newcastle a reconnu sa responsabilité devant la cour. Jugée coupable d'avoir manqué à son obligation d'assurer la sécurité des écoliers, l'administration a été condamnée à une amende de 280 000 livres sterling (environ 317 000 euros), ainsi qu'à verser 8201 livres (environ 9285 euros) de dommages et intérêts.

VIDÉO- L'indignation des parents de Théo Stéphan, mort écrasé en 2019, après la décision de justice