Le rover Curiosity célèbre ses 10 ans sur la planète Mars

NASA/JPL-Caltech/MSSS

Le rover Curiosity de la Nasa continue à explorer la planète Rouge après dix années de bons et loyaux services. On lui doit de fantastiques images de Mars, et une vision de cet astre complètement renouvelée.

Le 6 août 2012, le rover Curiosity de la Nasa atterrissait sur la planète Mars à l'intérieur du cratère Gale. Sa mission d'exploration était prévue pour s'étaler le temps d'une année martienne, soit 687 jours terrestres. Dix ans et un peu plus de vingt-huit kilomètres après, l'engin est toujours opérationnel, quoique présentant quelques signes d'usure. Il continue néanmoins d'analyser son environnement et de livrer images et données à la Terre... Retour sur ses principales découvertes.

La quête de l'eau sur Mars

Très peu de temps après son atterrissage, Curiosity a obtenu la preuve que de l'eau avait coulé sur la planète Rouge. En témoignent de petits cailloux lisses et arrondis qu'il a photographiés et qui autrefois roulaient sur le lit d'une rivière. Puis ce fut au tour de formations rocheuses dans une région nommée "Garden City" contenant des sortes de , entourant des plaques marron-ocre, d'en apporter une nouvelle preuve. Selon la Nasa, il s'agit en effet d'un relief qui ne peut se former que sous l'action de l'eau liquide. En 2015, une nouvelle très attendue nous est parvenue : non seulement il y a eu de l'eau liquide sur Mars mais celle-ci est toujours présente ! On la trouve sous forme d' qui humidifient le sable à la surface. Malheureusement, depuis, la fièvre est retombée, la formation de ces reliefs pouvant être expliqués par d'autres phénomènes n'impliquant pas l'eau liquide...

Une planète favorable à la vie

Curiosity a découvert différents éléments comme du soufre, de l'azote, de l'oxygène, du phosphore et du carbone. Autant d'ingrédients clés nécessaires à la vie. En poussant ses investigations, ce sont qui ont été dénichés. Leur présence prouve que lorsque la planète Rouge présentait un tout autre visage avec , il existait aussi des molécules organiques. En clair, les deux éléments essentiels à la vie étaient réunis au même moment sur notre voisine, aujourd'hui désertique. Suffisant pour affirmer que celle-ci était bien présente sur Mars ? Non, affirm[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles