"Vos rires sont mes larmes" : à bout de forces, Mustapha El Atrassi s'explique sur l'arrêt de sa carrière

Chris Elise / Panoramic / Starface

Alors qu’il saluait son public après une représentation, Mustapha El Atrassi a confirmé qu’il arrêtait sa carrière d’humoriste en évoquant à cœur ouvert, et avec des mots forts, les ravages que faisait son métier sur sa vie et sa santé mentale.

« Game over ». Pour son dernier spectacle, Mustapha El Atrassi a choisi un nom prédestiné. L’humoriste, et ancien chroniqueur de Laurent Ruquier (On a tout essayé, On n’est pas couché, On n’a pas tout dit…) et de Thierry Ardisson (Salut les Terriens), a en effet décidé de faire ses adieux à la scène après cette dernière tournée qui doit prendre fin ce dimanche à Montréal.

Lors d’un récent spectacle, Mustapha El Atrassi a expliqué aux spectateurs les raisons expliquant sa décision d’arrêter sa carrière d’humoriste. Dans son discours filmé par un spectateur et partagé ensuite sur les réseaux sociaux, il évoque son état mental et les conséquences de son métier sur ce dernier. « D’habitude je ne fais jamais ça, j’ai une règle : ‘Quand le spectacle est terminé, il est vraiment terminé'. Mais là, c’est vraiment la dernière fois qu’on se voit les frères. Il était temps pour moi de mettre un point à cette parenthèse », a-t-il lancé.

À lire également : L'humoriste Malik Bentalha accusé de plagiat

Sans filtre, Mustapha Et Atrassi a expliqué que ce « métier le bousillait de l’intérieur ». « C’est un gros pas pour en arriver là. Tous les jours. Ce n’est pas un métier normal. Je l’ai fait de tout mon cœur, peut-être trop. (…) Je voulais vous dir...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - Marrakech du rire 2022 : ces difficultés rencontrées par les humoristes sur la scène du festival

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles