VIDEO "Vous ne pouvez pas vivre avec ça" : Chantal Goya surprend en dévoilant le montant de sa retraite

Chantal Goya a été l'invitée de "Chez Jordan" le mercredi 26 juin 2024 sur C8. Jordan de Luxe ne s'est pas privé pour lui demander le montant de sa retraite. Et il n'a pas caché son hallucination face à la réponse de la chanteuse.

Jordan de Luxe a proposé une nouvelle édition de Chez Jordan le mercredi 26 juin 2024 en matinée sur C8. Il y a reçu Chantal Goya.

La chanteuse, qui a été fichée à la Banque de France et interdite bancaire, n'a pu échapper à une question portant sur le montant de sa retraite. Un acte survenu lors des traditionnelles "Questions cash" de l'animateur. "Est-ce que je peux vous demander, les yeux dans les yeux, le montant de votre retraite ?!", lui a-t-il demandé.

"C'est déjà pas mal !" : Chantal Goya défend le montant de sa retraite sur C8

Sans filtre, la femme de Jean-Jacques Debout a répondu. "Oh bah écoutez tout le monde le sait, les impôts payés, c'est passé à 600 et quelques euros. C'est déjà pas mal !", a-t-elle confessé. "Vous n'avez que 600 euros de retraite ?!", s'est interloqué le présentateur chez qui un DJ a dégainé son sexe en pleine émission.

"Bah si ! Pourquoi pas ?! Bah moi je travaille en plus...", a rétorqué Chantal Goya. Jordan de Luxe n'en a pas caché son hallucination aux téléspectateurs. "Attendez Chantal, vous avez 600 euros de retraite ?!", a-t-il insisté. Ce à quoi la chanteuse a tenu à préciser : "Non mais attendez, il faut vous expliquer que nous à l'époque, que ce soit tous les autres artistes...".

"Et vous me dites que 600 euros, c'est pas mal ?! Mais attendez, vous ne pouvez pas vivre avec 600 euros...",...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire InèsReg/ Natasha St-Pier : Une figure emblématique du PAF s'en mêle, "pour TF1 plus ça continue plus ça fait monter l'audience non ?"
VIDEO "Je me dis, c'est impossible, il y a un mort" : Yvan Attal inquiet, son richissime voisin lui a fait vivre un enfer !
VIDEO EXCLU Guillaume Canet, un gros mensonge a lancé sa carrière : "Ça m'avait gonflé..."