Françoise Hardy : Sa dernière volonté concernant Jacques Dutronc et leur fils Thomas, "ils doivent être..."

Mardi 11 juin 2024, Françoise Hardy est morte à l'âge de 80 ans des suites d'un cancer. Durant ses derniers instants de vie, la chanteuse avait exprimé une dernière volonté concernant Jacques et Thomas Dutronc.

Née le 17 janvier 1944 à Paris, Françoise Hardy s'était révélée au grand public durant les années 60. Grâce à son timbre de voix unique, elle s'est imposée comme une artiste incontournable du milieu musical français. Malheureusement, la chanteuse est décédée à l'âge de 80 ans le mardi 11 juin 2024. Ses obsèques ont ensuite eu lieu au sein du cimetière du Père Lachaise à Paris le jeudi 20 juin 2024. Pour l'occasion, de très nombreuses célébrités étaient venues rendre un dernier hommage à Françoise Hardy. Son ancien compagnon Jacques Dutronc, ainsi que son fils, Thomas Dutronc étaient bien évidemment installés au premier rang durant cette cérémonie. Mercredi 26 juin 2024, Paris Match est revenu sur les derniers instants de vie de Françoise Hardy. Le magazine a notamment révélé l'une des dernières volontés de la chanteuse concernant Jacques et Thomas Dutronc.

En fait, la musicienne voulait que son ancien compagnon et son fils soient les derniers alertés au moment où elle rendrait son dernier souffle. "Ils doivent être les derniers au courant", aurait-elle ainsi répété à plusieurs reprises avant de s'éteindre. De son côté, Thomas Dutronc a suivi de très près l'évolution de l'état de santé de sa mère jusqu'à sa disparition. Le chanteur s'était notamment rendu à son chevet lorsqu'elle avait été hospitalisée. Même si Françoise Hardy était très faible quand son fils est venu lui rendre visite, elle a tout de même conservé ses réflexes de mère, en lui faisant...

Lire la suite


À lire aussi

Françoise Hardy enceinte de Thomas : Jacques Dutronc n'a rien voulu savoir et il a eu raison...
Françoise Hardy inquiète pour son fils Thomas : "Des piqûres tous les 15 jours" ce qu'elle infligeait à son fils pour sa santé
Françoise Hardy critique un projet impliquant son fils Thomas Dutronc, épargné : "Au lieu de..."