La "profonde révérence" de Meghan Markle devant le cercueil de la reine saluée par les Britanniques

La "profonde révérence" de Meghan Markle devant le cercueil de la reine saluée par les Britanniques
Meghan Markle faisant la révérence devant le cercueil de la reine Elizabeth, le 14 septembre 2022. - Alkis Konstantinidis - AFP
Meghan Markle faisant la révérence devant le cercueil de la reine Elizabeth, le 14 septembre 2022. - Alkis Konstantinidis - AFP

Un sans faute pour Meghan Markle. Souvent éreintée dans les tabloïds britanniques, la duchesse de Sussex a impressionné les observateurs avec sa profonde révérence face au cercueil de la reine, mercredi 14 septembre, à Westminster Hall. Meghan Markle,

Le geste de Meghan est "un summum de grâce et d'élégance", relève ainsi The Independent, citant un tweet, tandis que le Mirror et le Sun y voient un "poignant écho" à la première rencontre de Meghan Markle avec la reine.

"J'ai appris très vite"

L'ex-actrice avait en effet raconté à Oprah Winfrey qu'elle ne s'attendait pas, pour sa première rencontre avec la souveraine, à devoir lui faire la révérence, et qu'elle avait dû répéter juste avant.

"J'ai appris très vite. Juste devant la maison, on s'est entraîné et puis on est entrés. Je l'ai rencontrée et, apparemment j'ai fait une révérence très profonde", avait-elle raconté. Meghan Markle n'avait pas imaginé devoir s'incliner devant la grand-mère de son futur mari, d'autant que la rencontre se faisait en privé.

Main dans la main

"C'est ta grand-mère", lui a-t-elle dit, s'étonnant d'une telle solennité. "C'est la reine", lui a répondu le prince Harry, rompu au protocole depuis son enfance.

Cette nouvelle révérence "respectueuse" et "élégante" a donc enthousiasmé les foules. La presse britannique a également noté que Meghan Markle portait des boucles d'oreilles offertes par Elizabeth II après son mariage avec le prince Harry en juin 2018. La reine lui avait fait ce cadeau à l'occasion de leur premier voyage officiel.

La révérence est un exercice aussi scruté que risqué. Les médias britanniques sont ainsi les premiers à se gausser des "awkward curtsies", les révérences maladroites de Margaret Thatcher, Teresa May, ou même Sarah Ferguson et la princesse Eugenie.

Meghan Markle et le prince Harry, souvent main dans la main, ont assisté aux hommages funéraires à Elizabeth II, aux côtés du roi Charles, de la reine consort Camilla, et du prince et de la princesse de Galles, William et Kate.

Arrivée à Westminster Hall en voiture, la duchesse s'est tenue à côté de Sophie de Wessex, l'épouse d'Edward, le plus jeune fils de la reine, de Kate et de Camilla.

Article original publié sur BFMTV.com