Proclamation de Charles III: une première historique à la télévision

Le roi Charles III prend la parole devant le Conseil d'admission au palais Saint James, à Londres, le 10 septembre 2022 - Jonathan BRADY / AFP
Le roi Charles III prend la parole devant le Conseil d'admission au palais Saint James, à Londres, le 10 septembre 2022 - Jonathan BRADY / AFP

C'est le rôle du conseil de succession de désigner officiellement le nouveau souverain du Royaume-Uni. Ce samedi, pour la première fois, cette réunion cérémonielle, ainsi que le discours prononcé par le roi Charles III, ont été retransmis en direct à la télévision.

Cette évolution reflète celle des médias, qui se sont transformés depuis 1952, date de la précédente proclamation, celle de la Reine Elizabeth II. Mais elle témoigne aussi de l'évolution de la monarchie britannique, qui cherche depuis près d'un siècle à se rapprocher du peuple et à se moderniser.

Les médias et la famille royale, deux évolutions parallèles

Le roi Georges V avait déjà marqué une première évolution technologique de la monarchie britannique. En 1924, il s'était exprimé à la radio pour l'ouverture de l'exposition de l'empire britannique, une première historique. En 1932, il a adressé un discours de Noël à la radio, c'est devenu une tradition depuis. Outre les problèmes d'élocution de son fils Georges VI, le film Le discours d'un roi, réalisé en 2010 par Tom Hopper, montre aussi l'importance de ce moyen de communication pour la royauté britannique au XXe siècle.

Mais c'est surtout la reine Elizabeth II qui a profondément incarné ce changement. Son règne, long de 70 ans, a vu la démocratisation de la télévision et son avènement comme canal de communication politique.

Son couronnement, le 2 juin 1953, a été le premier à être diffusé à la télévision. En fait, il s'agissait même du tout premier événement en direct largement suivi à travers le monde. En comptant le différé et la rediffusion au cinéma, un article du Figaro estime que 277 millions de personnes ont pu assister à cette cérémonie de six heures.

Elizabeth II, reine des écrans?

Malgré l'appétit des tabloid britanniques pour les scandales au sein de la famille royale, les apparitions de la reine elle-même sont restées rares tout au long de son règne. Et ce qui est rare est précieux. En dehors des messages de Noël, Elizabeth II n'a donné que cinq discours officiels à la télévision: lors de la première Guerre du Golfe (1991), après la mort de Lady Diana (1997), après celle de sa mère (2002), lors de son jubilé en 2012, et enfin en avril 2020, en pleine pandémie liée au Covid-19. Tous des moments d'union nationale.

Si la reine, déjà souffrante, n'avait pas donné de discours officiel pour son jubilé de platine en juin 2022, l'événement a été largement retransmis dans le monde. La dernière décennie d'Elizabeth II a aussi été marquée par l'explosion des séries. The Crown, retraçant son règne, fait partie des plus gros succès de la plate-forme Netflix.

Quel genre de relation entretiendra le roi Charles III avec les médias? Prince, il a lui-même mis un pied dans ce domaine, en créant une chaîne télévisée consacrée à l'écologie, appelée Re:TV. C'est peut-être le créneau des réseaux sociaux que Charles III devra occuper, pour redorer son image de mal-aimé.

Article original publié sur BFMTV.com