Le prince saoudien MBS visé par une plainte à Paris

Mohammed ben Salmane, prince héritier saoudien, est visé par une plainte à Paris dans le cadre de la mort du journaliste Jamal Khashoggi.
BANDAR AL-JALOUD / AFP Mohammed ben Salmane, prince héritier saoudien, est visé par une plainte à Paris dans le cadre de la mort du journaliste Jamal Khashoggi.

BANDAR AL-JALOUD / AFP

Mohammed ben Salmane, prince héritier saoudien, est visé par une plainte à Paris dans le cadre de la mort du journaliste Jamal Khashoggi.

ARABIE SAOUDITE - Une plainte pour complicité de torture et de disparition forcée en lien avec l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi a été déposée jeudi à Paris contre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS), en visite en France, ont annoncé deux ONG et leur avocat français.

Cette plainte de 42 pages affirme que MBS « est un complice de la torture et de la disparition forcée de Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre 2018 » et qu’il « ne bénéficie pas de l’immunité de poursuite car, en tant que prince héritier, il n’est pas chef d’Etat », précisent l’ONG Democraty for the Arab World Now (DAWN) et l’association Trial International.

>Plus d’informations à suivre...

À voir également aussi sur le Huffpost : Paul Biya ironise sur sa longévité au pouvoir mais ça n’a pas fait rire les ministres français

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles