En Premier league, Hugo Lloris rate son premier match depuis la Coupe du monde

LONDON, ENGLAND - JANUARY 01: Douglas Luiz of Aston Villa scores their sides second goal past Hugo Lloris of Tottenham Hotspur during the Premier League match between Tottenham Hotspur and Aston Villa at Tottenham Hotspur Stadium on January 01, 2023 in London, England. (Photo by Eddie Keogh/Getty Images)
Eddie Keogh / Getty Images LONDON, ENGLAND - JANUARY 01: Douglas Luiz of Aston Villa scores their sides second goal past Hugo Lloris of Tottenham Hotspur during the Premier League match between Tottenham Hotspur and Aston Villa at Tottenham Hotspur Stadium on January 01, 2023 in London, England. (Photo by Eddie Keogh/Getty Images)

FOOTBALL - L’année 2022 s’était terminée de la pire des manières pour Hugo Lloris, le gardien des Bleus éliminé en finale de la Coupe du monde face à l’Argentine. L’année 2023 n’a malheureusement pas mieux commencé pour lui. Alors que son équipe d’Aston Villa affrontait celle de Tottenham (0-2) en Premier league dimanche 1er janvier, lors de la 18e journée du championnat d’Angleterre, le Français a malencontreusement encaissé deux buts et entraîné ses coéquipiers dans la défaite.

Pour son premier match depuis la finale de la Coupe du monde, le gardien de but et capitaine de l’équipe de France a d’abord laissé échapper une frappe lointaine de Douglas Luiz. Olly Watkins a ensuite profité de son mauvais contrôle pour récupérer le ballon et trouver en retrait Emiliano Buendia qui a ouvert le score (50e).

Les retrouvailles attendues avec le gardien argentin Emiliano Martinez, vainqueur en finale du Mondial de Lloris et des Bleus n’ont finalement pas eu lieu. Avant le début du match, les deux gardiens ont toutefois pu échanger une brève poignée de main, mais celle-ci a été à peine captée par les caméras.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

De retour à l’entraînement seulement vendredi, après avoir célébré le titre suprême dans son pays, Martinez a été laissé sur le banc par Unai Emery. Cette suspension temporaire a été décidée après un entretien au cours duquel l’entraîneur espagnol voulait s’assurer que celui-ci était prêt psychologiquement à retrouver son poste, après une série de dérapages dans les jours qui ont suivi la finale de la Coupe du monde.

« Nous devons être plus combatifs »

La réaction de Tottenham a été très timide. Les Spurs ont essayé de jouer plus haut mais ne se sont créé qu’une seule véritable occasion, une passe d’Yves Bissouma pour Ivan Perisic qui a tiré au-dessus (57e). Comme souvent depuis l’arrivée aux commandes d’Antonio Conte, les Spurs ont mis énormément de temps à entrer dans la rencontre. Signe de leur fébrilité collective, les trois défenseurs centraux (Lenglet, Romero et Davies) ont été avertis en première période pour des tacles dangereux.

Finalement Aston Villa a fait le break, sur une passe en profondeur bien inspirée de John McGinn pour Douglas Luiz, plus rapide que les défenseurs (73e). Après ce revers, les Spurs sont désormais 5e (30 pts) et devancé par Manchester United (32 pts), vainqueurs samedi à Wolverhampton (1-0).

L’entraîneur italien des Spurs Antonio Conte a eu du mal à dissimuler son abattement après la rencontre, au micro de la BBC : « Nous avons joué avec intensité en première période, face à une équipe qui jouait très bas et ne cherchait pas à marquer. Notre confiance s’est effondrée après le deuxième but. Nous devons être plus combatifs, tout particulièrement lorsqu’il nous manque deux ou trois joueurs. »

Arsenal en tête du championnat

Conte a pointé les limites de son effectif et envoyé un message clair à ses dirigeants dans l’optique du mercato d’hiver. « Nous n’avons pas assez de bons joueurs créatifs, capables de remporter des duels dans les petits espaces. Cela s’est vu aujourd’hui. Le club connaît très bien mon opinion sur la question », a-t-il déploré. « Pour pouvoir créer, il faut pouvoir s’appuyer sur de bonnes fondations. L’an dernier, nous avons fait un miracle en finissant dans les quatre premiers. Cette fois nous devons être compétitifs dans plusieurs compétitions, et la Premier league est très difficile », a-t-il ajouté.

Dernier cador en lice ce week-end, Chelsea n’a ramené qu’un point de Nottingham Forest (1-1). Les Blues, désormais 8e, voient la Ligue des champions et même l’Europe s’éloigner, avec sept points de retard sur le 4e, Manchester United. Raheem Sterling a pourtant donné l’avantage aux Londoniens avec son premier but en championnat depuis août (16e). Mais le promu a égalisé de façon méritée grâce à l’ancien Parisien Serge Aurier (63e), quelques minutes après que Morgan Gibbs-White eut tiré sur le poteau. À l’issue de cette journée, le leader Arsenal, facile vainqueur à Brighton (4-2) samedi, a porté son avance sur Manchester City, neutralisé par Everton (1-1), à sept points.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi