Présidentielle: soulagement à droite après l'annonce de la participation de Bertrand au Congrès LR

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Xavier Bertrand (D) et Christian Jacob (C) le 9 mai 2017 à Paris - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT © 2019 AFP
Xavier Bertrand (D) et Christian Jacob (C) le 9 mai 2017 à Paris - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Les Républicains se félicitent d'une droite "unie" et "rassemblée". Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, longtemps incertain, a mis fin au suspens ce lundi en annonçant sa participation au Congrès LR pour désigner le candidat de la droite et du centre à la présidentielle le 4 décembre prochain. Une décision saluée par plusieurs figures de sa famille politique.

Christian Jacob, le président du parti, salue le choix de Xavier Bertrand de se soumettre au vote des adhérents, aux côtés d'autres "personnalités de talent". Il prophétise même: "lorsque la droite est unie et rassemblée, elle gagne".

Même son de cloche du côté de l'autre patron des Républicains, Damien Abad, président des députés LR à l'Assemblée nationale, qui salue le choix "du rassemblement, du panache et de la gagne." Invité sur BFMTV ce lundi soir, il a affirmé que l'enjeu était "la survie de la droite" et que le choix était désormais entre les mains des adhérents des Républicains:

"La question qui est posée aux militants c'est "est-ce que vous voulez être dans la rancoeur, dans la rancune, est-ce que vous voulez juste vous faire plaisir entre vous, ou est-ce que l'objectif c'est de gagner, et de faire gagner les idées de la droite?", et bien aujourd'hui on a un candidat qui peut accéder au second tour, et qui peut gagner cette élection présidentielle, et ce candidat s'appelle Xavier Bertrand", assure Damien Abad.

Sur notre antenne, Julien Aubert, député LR du Vaucluse, s'est dit de son côté "plutôt soulagé" par la décision de Xavier Bertrand de se soumettre au vote des adhérents LR:

"Si ce soir Xavier Bertrand avait dit 'écoutez je ne suis pas dans la famille, je fais mon chemin de mon côté', la droite était assurée d'avoir deux candidats et, cernée entre Eric Zemmour et Edouard Philippe, elle était à peu près assurée de disparaître", estime-t-il en faisant référence aux ambitions politiques de l'ancien Premier ministre, qui vient de créer son parti.

Pécresse, Barnier et Ciotti satisfaits

Parmi les futurs adversaires de Xavier Bertrand au Congrès LR, on joue le jeu et on félicite également le choix du candidat d'entrer officiellement dans la danse. Selon l'entourage de Valérie Pécresse à BFMTV, la présidente de l'Ile-de-France s'est elle-même inscrite dans "un processus collectif" et salue, "enfin une décision d'unité".

Michel Barnier, pour le moment troisième candidat de la droite dans les sondages, est d'après son entourage satisfait que "tout le monde accepte les règles de la compétition". Quant à Eric Ciotti, également déclaré dans la course au vote du 4 décembre, il "salue avec force" sur Twitter une décision "responsable" et s'impatiente d'un "moment historique pour notre famille politique qui avance unie".

Bertrand, pas là "pour faire perdre sa famille"

Jean-Didier Berthault, conseiller LR de Paris et porte-parole de Xavier Bertrand, a également réagi sur BFMTV, estimant que l'ancien ministre sous Nicolas Sarkozy avait fait deux choix ce lundi soir: celui de la responsabilité et celui du rassemblement,

"Il a toujours dit qu'il ne serait jamais là pour faire perdre sa famille, c'est un choix aujourd'hui de rassemblement. Il a toujours dit qu'il était hostile à une primaire, et les adhérents des Républicains ont rejeté cette primaire à la fin du mois de septembre" a-t-il rappelé.

Le porte-parole assure désormais qu'il faudra "continuer à parler aux Français" et pas uniquement aux adhérents LR, et considère que la décision de Xavier Bertrand s'inscrit dans cette logique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles